Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les cancers liés à l'amiante sont sous-déclarés

Publié le par MrStrange49

Alors que le mésothéliome est une maladie à déclaration obligatoire depuis janvier 2012, l'Institut national de veille sanitaire incite les médecins à plus de vigilance.

Par décret du 16 janvier 2012, le mésothéliome est devenu la 31e maladie à déclaration obligatoire en France. L'Institut national de veille sanitaire (InVS) publie aujourd'hui le premier bilan la concernant. Selon les estimations, depuis la publication du décret et jusqu'au 30 avril 2013,

Entre la moitié et les trois quarts des cas ont été notifiés par les médecins.

Ces proportions sont certes insuffisantes, mais les experts jugent ces résultats "encourageants" pour une première année. Ils doivent néanmoins "être améliorés par une participation exhaustive des médecins amenés à poser un diagnostic de mésothéliome", selon le document de l'InVS.

En pratique, tout nouveau cas de mésothéliome, quel que soit son site anatomique (plèvre, péritoine, péricarde, vagin, testicule...), doit être notifié au médecin de l'agence régionale de santé (ARS), par tout médecin (pathologiste et clinicien) exerçant en France métropolitaine ou ultramarine qui en pose le diagnostic. Entre janvier 2012 et avril 2013, ce sont 618 nouveaux cas de mésothéliome qui ont été diagnostiqués et notifiés. Mais le nombre attendu était évalué entre 800 et 1 200. Les spécialistes de l'InVS ont aussi remarqué d'importantes disparités de déclaration selon les régions, certaines "s'approchant de l'exhaustivité". Preuve que c'est possible !

Le mésothéliome est donc la plus récente des maladies à déclaration obligatoire (il rejoint le botulisme, le charbon, l'hépatite B, la tuberculose ou encore la rougeole). Devant chaque cas, le médecin est tenu de transmettre des informations concernant le malade : son âge, son sexe, son lieu de domicile, sa profession lorsqu'elle peut avoir un lien avec la maladie. Il doit également donner des informations sur la nature des symptômes, les résultats des analyses de dépistage réalisées, les circonstances d'acquisition de la maladie, ainsi que sur les traitements, voire les mesures préventives prises pour la personne atteinte et son entourage.

Mieux connaître les facteurs d'exposition

Certes, cette déclaration ne changera pas la vie quotidienne des victimes de ce cancer de l'amiante, autre nom donné à cette affection en raison du rôle majeur joué par ces fibres (le mésothéliome est d'ailleurs une maladie professionnelle). Mais, comme le souligne l'InVS, elle a pour objectif d'améliorer les connaissances des facteurs d'exposition professionnelle et environnementale dans trois populations jugées par les experts comme insuffisamment connues : les personnes présentant un mésothéliome en dehors de la plèvre, les hommes de moins de 50 ans et les femmes présentant un mésothéliome pleural. Autant d'informations qui devraient aider à mieux protéger les individus à l'avenir.

Des enquêtes d'exposition sont d'ailleurs menées actuellement dans huit régions métropolitaines volontaires (Aquitaine, Alsace, Basse-Normandie, Bretagne, Franche-Comté, Limousin, Picardie, Poitou-Charentes) et dans une région ultramarine (La Réunion). Un déploiement national progressif des enquêtes pourrait être envisagé dès 2015, en fonction des moyens disponibles. Concernant les moyens, c'est surtout une indemnisation décente que réclament aujourd'hui toutes les victimes de l'amiante et leurs familles.

soource :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/les-cancers-lies-a-l-amiante-sont-sous-declares-06-06-2014-1833049_57.php

Publié dans Santé

Partager cet article
Repost0

Micro-ondes Ultrasons et laser, les armes de la police de demain

Publié le par MrStrange49

Micro-ondes Ultrasons et laser, les armes de la police de demain

Devant l'engouement pour les Taser et Flash-Ball, les fabricants développent toutes sortes d'autres armes «non létales».

Si les experts parlent d'«armes non létales» ou encore d'arsenal à «létalité réduite», les responsables de forces de l'ordre préfèrent employer la formule de «moyens de forces intermédiaires» tant le sujet est délicat.

À la recherche de l'arme qui stoppe mais ne tue pas, du juste équilibre entre l'usage de la main nue et celui du pistolet, policiers et gendarmes français explorent plus que jamais une troisième voie qui les placerait entre le débonnaire «bobby» anglais et son homologue américain surarmé.

Comme l'a révélé un rapport du Défenseur des droits, Dominique Baudis, jamais les effectifs en tenue, par ailleurs équipés de pistolets automatiques Sig Sauer, n'ont eu autant recours au Taser. En 2012, le pistolet à impulsion électrique Taser X26 a été utilisé à 970 reprises par les unités en «situation opérationnelle». Dans le même temps, ces dernières ont tiré plus de 2600 coups de Flash-Ball et de lanceur de balles de 40, dont les projectiles en caoutchouc font l'effet d'un KO «technique» quand elles touchent leur cible.

«Irréversibilité des dommages»

L'engouement pour ces armes «intermédiaires» est tel que les «sages», qui critiquent «l'irréversibilité des dommages collatéraux manifestement inévitables qu'ils occasionnent», préconisent d'en encadrer la doctrine d'emploi.

Face à la charge et convaincus de la pertinence de leur matériel, les fabricants ripostent et font mouche. Ainsi, Jean Verney-Carron, président du directoire de la société française éponyme, a rappelé que le Flash-Ball, dont il est le fabricant, est une «arme sublétale conçue pour stopper un agresseur sans mettre sa vie en danger». Et que «le nombre de blessures dues au Flash-Ball était inférieur à une dizaine sur quinze ans». Son calibre 44 mm, conçu à l'origine pour les particuliers qui voulaient se défendre des cambrioleurs, est prisé surtout par les policiers engagés dans les cités sensibles. Et elle s'exporte aussi bien à Macao qu'au Canada ou au Mexique, où les services de sécurité croient détenir la bonne martingale «antibavure».

En France, les spécialistes de l'ordre public réfléchissent déjà aux contours de la panoplie du futur. Côté police, qui rappelle ses 5600 blessés en service l'année dernière face à une «délinquance de plus en plus violente» pour légitimer l'usage de ces «armes qui ont toute leur utilité», de discrètes expérimentations ont été menées entre décembre et mars dernier dans les Yvelines, l'Essonne et le Val-de-Marne pour éprouver un prototype original de balles en caoutchouc «plus précises» dans la trajectoire à moyenne portée.

«Sans risque de séquelle»

De leur côté, les gendarmes phosphorent pour trouver, à budgets contraints, d'inédits moyens d'«entraver sans risque de séquelle l'action de l'adversaire». Explorant le «spectre des moyens de forces intermédiaires», le général Philippe Leriche, sous-directeur de l'équipement et de la logistique de la gendarmerie nationale, se dit à la recherche constante d'«armements pertinents» soumis à de draconiens critères. «Fiables et polyvalents, utilisables de jours comme de nuit, sous un soleil de plomb comme par un froid glacial, ces moyens génériques doivent avoir une durée de vie de cinq à dix ans dans les conditions parfois extrêmes du maintien de l'ordre, prévient ce spécialiste étoilé. Par ailleurs, nous cherchons du matériel à encombrement réduit pour nos effectifs déjà lestés de leur armement individuel, de leurs menottes, de leurs gilets pare-balles ou encore de leur tenue “langouste” de maintien de l'ordre…»

Planchant notamment sur la réduction de la vitesse cinétique des munitions pour les rendre moins dangereuses, sans pour autant affecter la précision des tirs, certains Géo Trouvetout venus du privé sortent de leurs cartons des armes à ultrasons capables de figer un groupe d'individus à distance. Utilisée par les forces israéliennes et testée par les gendarmes dans leur centre de Saint-Astier (Dordogne), cette méthode n'a pas été retenue faute de pouvoir atteindre une cible précise.

D'autres inventeurs, de leur côté, dégainent leurs grenades au poivre, armes à micro-ondes ou lasers aveuglants. Digne de scénarios de science-fiction, cet attirail aux allures loufoques est parfois déjà à l'essai sur le terrain à l'étranger. Faute, comme l'observe avec le sourire le général Leriche, de «pouvoir endormir ou hypnotiser nos adversaires à distance», les forces de l'ordre suivent avec attention chacune des avancées technologiques. Mais pas sûr encore que ces prototypes sortis de l'esprit fertile des ingénieurs équipent demain - voire après-demain - les brigades anticriminalité, les CRS ou les gendarmes mobiles déployés dans nos rues. Ces derniers savent toutefois une chose: l'époque de la matraque en bois est déjà reléguée à un lointain passé.

L'équipement actuel • Flash-Ball

Description Long de 33 cm pour un poids de 1,55 kilo, il tire des balles de caoutchouc souple de 44 millimètres de diamètre à une vitesse de 80 mètres par seconde.

Effet Celui d'un KO dit «technique», après un coup de poing de boxeur

Micro-ondes Ultrasons et laser, les armes de la police de demain
• Taser

Description Cette «arme à transfert d'énergie électrique» décharge 50.000 volts à un ampérage très faible pendant cinq secondes.

Effet La personne touchée est tétanisée pendant quelques secondes, comme par une violente crampe.

Micro-ondes Ultrasons et laser, les armes de la police de demain
• Lanceur de balles

Description Fabriquée par la firme suisse Brügger & Thomet, cette puissante arme de défense est précise jusqu'à 40 mètres.

Effet Projetée à environ cent mètres par seconde, le projectile en caoutchouc stoppe net la progression d'une cible à distance.

Des prototypes venus des entreprises
• Le laser aveuglant

Description Un tube projette un puissant rayon vert à une portée de 2,5 kilomètres.

Effet Utilisé par la police américaine, cet «interrupteur oculaire» aveugle le temps d'intervenir.

• Le pistolet au poivre

Description Prototype high-tech à visée laser, le Stoper tire des billes contenant de la poudre de poivre.

Effet Efficace à cinq mètres, il provoque l'irritation de la vue et de la respiration.

• Le quadri

Description Guidé par GPS et autonome, équipé d'une caméra infrarouge et d'une caméra, le robot volant Quadri peut être utilisé dans les missions de surveillance discrète.

Effet Certains chercheurs privés réfléchiraient à équiper cette soucoupe d'un canon pouvant tirer des munitions entraînant des incapacités.

• La balle à ADN

Description Le pistolet SelectaDNA High Velocity est une nouvelle arme pour marquer à distance les individus d'ADN synthétique.

Effet Les casseurs sont aspergés d'un produit qui se révèle ensuite aux UV.

• Le Taser à pompe

Description Sorte de fusil à pompe, le Xrep envoie des «projectiles électroniques à portée étendue». Le Taser classique ne tire qu'à quelques mètres.

Effet Une fois que le projectile atteint sa cible, le choc électrique est délivré et rend impossible pendant 20 secondes tout mouvement coordonné.

Des armes issues de la défense
• Une arme vomitive

Description Arme de dissuasion créée par une société écossaise, Sealase est notamment utilisée contre les pirates somaliens.

Effet Jusqu'à 1,5 kilomètre de distance, il donne la nausée et fait vomir toute personne touchée par son rayon.

• Un son qui paralyse

Description Les armes acoustiques, encore au stade expérimental, délivrent des ultrasons, au-delà de 20.000 Hz, utilisés dès les années 1970 par l'armée américaine au Vietnam.

EffetUn sifflement très aigu à une très grande intensité pénètre la boîte crânienne et interdit tout mouvement.

Micro-ondes Ultrasons et laser, les armes de la police de demain
Un canon à micro-ondes

Description Monté sur un véhicule, le VMADS est un canon à micro-ondes - 95 GHz - dont le faisceau pénètre la peau jusqu'à un millimètre de profondeur.

Effet Une vive impression de brûlure superficielle sur la peau, telle une piqûre, qui ferait lâcher son arme. Mais son spectre d'action est imprécis.

source :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/03/01016-20130603ARTFIG00439-ultrasons-et-laser-les-armes-de-la-police-de-demain.php

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Russie : Poutine met les forces armées en état d'alerte

Publié le par MrStrange49

Le président russe a placé les forces armées du centre de la Russie, proche de l'Ukraine, en état d'alerte maximal.

Russie : Poutine met les forces armées en état d'alerte

Le président russe Vladimir Poutine a placé les forces armées du centre de la Russie "en état d'alerte maximale" à partir de 07H00 GMT, a annoncé le ministre de la Défense samedi 21 juin, après que la Russie a confirmé renforcer sa présence militaire à la frontière avec l'Ukraine.

"Conformément à son ordre (ndlr: de Poutine), depuis 11H00 de Moscou (07H00 GMT) les troupes du District Militaire Central de même que les formations et unités militaires se trouvant sur ce territoire ont été placées en état d'alerte maximale", a annoncé le ministre de la Défense Sergei Shoigu, cité par les agences russes.


Les troupes ont été placées en état d'alerte après que Vladimir Poutine a ordonné des exercices militaires non programmés du 21 au 28 juin, a précisé Sergei Shoigu. Cette période couvre la durée du cessez-le-feu ukrainien, dénoncé par Moscou.

65.000 soldats et 180 avions concernés

Le chef d'Etat-major de l'armée russe, Valeri Gerasimov, a précisé que plus de 65.000 soldats et plus de 180 avions, une soixantaine d'hélicoptères et quelque 5.500 unités d'équipement militaire participeraient aux exercices.

Cette nouvelle mobilisation de troupes basées dans l'Oural et dans l'ouest de la Sibérie, survient au lendemain de l'entrée en vigueur du cessez-le-feu unilatéral ordonné vendredi par le président ukrainien Petro Porochenko pour permettre aux rebelles séparatistes de déposer les armes dans l'Est.

Vendredi soir, le Kremlin avait critiqué l'annonce de ce cessez-le-feu, décidé sans que les séparatistes n'aient été invités à ouvrir des négociations.

source

http://www.rtl.fr/actu/international/russie-poutine-met-les-forces-armees-en-etat-d-alerte-7772776129

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

CHANGEMENT MAGNETIQUE DES PÔLES

Publié le par MrStrange49

21 juin 2014 - POLE MAJ - Le premier ensemble de résultats de haute résolution à partir de trois satellites Swarm de l'ESA révèle les changements les plus récents dans le champ magnétique qui nous protège du rayonnement cosmique et des particules qui bombardent la Terre .

CHANGEMENT MAGNETIQUE DES PÔLES

Le champ magnétique est dans un état de flux permanent. Le nord magnétique se promène, et tous les quelques centaines de mille ans, le groupe retourne de sorte qu'une boussole situe le sud au lieu du nord. En outre, la force du champ magnétique change constamment et il montre actuellement des signes de faiblesse significative. (ESA)

Les mesures effectuées par Swarm au cours des six derniers mois confirment la tendance générale de l'affaiblissement du champ, avec les baisses les plus spectaculaires au cours de l'hémisphère occidental. Mais dans d'autres domaines, tels que l'océan Indien, le champ magnétique s'est renforcée depuis Janvier.
Le domaine est particulièrement faible sur l'océan Atlantique Sud - connue sous le nom de "anomalie de l'Atlantique Sud" et les dernières mesures confirment le mouvement de Nord magnétique vers la Sibérie.

Le champ faible a indirectement causé de à nombreux satellites le »hoquet» temporaires intermittence de fonctionnement des satellites qui sont exposés à un fort rayonnement sur cette zone. (ESA)

Cette animation montre les changements dans le champ magnétique de la Terre de Janvier à Juin 2014 mesuré par le trio de satellites Swarm de l'ESA :

Instantané »du champ magnétique principal à la surface de la Terre à partir de Juin 2014 sur la base de données Swarm. Les mesures sont dominé par le magnétisme du noyau de la Terre (environ 95%) tandis que les contributions provenant d'autres sources (le manteau,  croûte, les océans, de l'ionosphère et de la magnétosphère) faire le reste. Le rouge représente les zones où le champ magnétique est plus fort, tandis que les bleus indiquent les zones où il est faible .

Instantané »du champ magnétique principal à la surface de la Terre à partir de Juin 2014 sur la base de données Swarm. Les mesures sont dominé par le magnétisme du noyau de la Terre (environ 95%) tandis que les contributions provenant d'autres sources (le manteau, croûte, les océans, de l'ionosphère et de la magnétosphère) faire le reste. Le rouge représente les zones où le champ magnétique est plus fort, tandis que les bleus indiquent les zones où il est faible .

Swarm is ESA's first Earth observation constellation of satellites. The three identical satellites are launched together on one rocket. Two satellites orbit almost side-by-side at the same altitude – initially at about 460 km, descending to around 300 km over the lifetime of the mission. The third satellite is in a higher orbit of 530 km and at a slightly different inclination. The satellites’ orbits drift, resulting in the upper satellite crossing the path of the lower two at an angle of 90° in the third year of operations.  The different orbits along with satellites’ various instruments optimise the sampling in space and time, distinguishing between the effects of different sources and strengths of magnetism.

Swarm is ESA's first Earth observation constellation of satellites. The three identical satellites are launched together on one rocket. Two satellites orbit almost side-by-side at the same altitude – initially at about 460 km, descending to around 300 km over the lifetime of the mission. The third satellite is in a higher orbit of 530 km and at a slightly different inclination. The satellites’ orbits drift, resulting in the upper satellite crossing the path of the lower two at an angle of 90° in the third year of operations. The different orbits along with satellites’ various instruments optimise the sampling in space and time, distinguishing between the effects of different sources and strengths of magnetism.

Swarm a été lancé en Novembre 2013 et fournit un aperçu sans précédent dans les rouages ​​complexes du champ magnétique de la Terre. L'objectif de la mission Swarm est de fournir de l'enquête meilleur jamais du champ géomagnétique et de son évolution dans le temps ainsi que le champ électrique dans l'atmosphère à l'aide d'une constellation de trois satellites identiques portant magnétomètres sophistiqués et les instruments de champ électrique.

Ses premiers résultats ont été présentés aujourd'hui, le 19 Juin, à la «réunion scientifique Troisième Swarm" à Copenhague, au Danemark.

"Ces premiers résultats démontrent l'excellente performance de Swarm", a déclaré Rune Floberghagen, directeur Swarm mission de l'ESA. "Avec une résolution sans précédent, les données montrent également la capacité de Swann à la carte caractéristiques à petite échelle du champ magnétique."

Au cours des prochains mois, les scientifiques vont analyser les données et démêler les contributions magnétiques provenant d'autres sources, à savoir le manteau, croûte, océans, de l'ionosphère et de la magnétosphère.

Cela fournira un nouvel éclairage sur de nombreux processus naturels, de ceux qui se produisent au fond de notre planète et à la météorologie spatiale déclenchée par l'activité solaire. À son tour, cette information donnera une meilleure compréhension des raisons pour lesquelles le champ magnétique s'affaiblit.

Vous pouvez en apprendre plus sur le champ magnétique de la Terre dans les vidéos suivantes:

source :

http://thecelestialconvergence.blogspot.fr/

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

SOLEIL COUP AU BUT

Publié le par MrStrange49

premier orage magnétique de l'été? Les prévisionnistes de la NOAA ont terminé l'analyse de la CME décrit ci-dessous dans l'article de nouvelles "Eruption en tire-bouchon." Le nuage devrait passer le champ magnétique de la Terre le 22 Juin avec un 35% de chance de tempêtes géomagnétiques mineures en réponse à l'impact. Hautes latitudes observateurs du ciel doivent être vigilants pour les aurores boréales.

Eruption en tire-bouchon Un filament magnétique sombre sur le soleil a éclaté à la fin du 19 Juin. Tandis qu'une extrémité du filament est resté connecté à la taches solaires complexe AR2093-AR2094, l'autre extrémité vrillé sauvagement dans l'atmosphère du soleil. Cliquer pour voir l'éruption, et garder un oeil sur la zone cerclée:

source :

www.spaceweather.com/

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Merci à Monsanto pour le lien certifié entre lymphomes et pesticides

Publié le par MrStrange49

Merci à Monsanto pour le lien certifié entre lymphomes et pesticides

Aucun danger, Monsanto est un ange...

Aucun danger, Monsanto est un ange.

Aucun danger, Monsanto est un ange.

Aucun danger, Monsanto est un ange.

Les preuves qui établissent le lien entre pesticides et cancers, ou entre pesticides et maladies neurodégénératives telles que le Parkinson, s'accumulent de manière alarmante. Dernièrement, 44 articles publiés démontraient clairement les corrélations entre l'exposition aux pesticides et le lymphome non hodgkinien.
Une équipe française de l'Agence Internationale pour la Recherche du Cancer a effectué une étude épidémiologique qui couvre près de trois décennies. On peut espérer qu'elle sera prise au sérieux dans le monde enti
er.

Phénoxyherbicides et lymphome

Cette recherche a étudié principalement 6 phénoxyherbicides qui sont clairement associés à 3 types de lymphomes non hodgkinien. Il est évident que d'autres risques pour la santé associés à ces herbicides sont relatés par cette étude dont les plus connus sont les problèmes de développement et de reproduction.

Le lymphome, parfois précisé comme non hodgkinien (LNH) est un cancer du sangqui provient du système lymphatique. Il est très fréquent aux États-Unis plus que c'est le sixième type de cancer parmi les plus communs. Actuellement, à travers le monde, il représente environ 37 % de tous les cancers.

Ces données sont très inquiétantes compte tenu du fait que l'utilisation de ces herbicides s'est excessivement accrue depuis le début des années 2000.

Des insecticides organophosphorés ou contenant du lindane (encore utilisé pourtraiter les poux) ont également été associés au développement du LNH. Il en est de même pour le fameux glyphosate contenu dans le Roundup et fabriqué par la multinationale Monsanto.

Doit-on rappeler que la solution proposée par Monsanto au problème des mauvaises herbes résistantes, à savoir le glyphosate, est l'un des ingrédients actifs du tristement célèbre Agent orange, utilisé pendant la guerre du Vietnam ?


Commentaire : Glyphosate que l'on retrouve absolument partout, grâce aux bons soins de Monsanto :

- Air et eaux de pluies positifs au Roundup de Monsanto


Des résidus de glyphosphate partout

Une recherche révolutionnaire publiée l'été dernier a révélé un mécanisme jusqu'alors inconnu des dommages causés par le glyphosate. Ses auteurs ont conclu que les résidus de glyphosate présents dans la plupart des aliments transformés en occident potentialisent les effets néfastes des autres résidus et toxines chimiques alimentaires ou environnementales. Ce qui ne ferait qu'accroître les risques de maladies.

On trouve des résidus de glyphosate principalement dans les produits dérivés de betterave, de soja et de maïs. Ce qui expliquerait en partie l'augmentation desproblèmes de santé, des taux de cancer et des anomalies congénitales au cours de cette dernière décennie dans des pays comme l'Argentine.

Rappelons que c'est justement au cours de cette dernière décennie qu'y ont été introduites les cultures de maïs et de soja et que les malformations de naissance y ont quadruplé.
Selon les experts, les taux de cancer, l'infertilité et les dysfonctionnements endocriniens pourraient atteindre des niveaux catastrophiques en Argentine au cours des 10-15 prochaines années.

D'autres pays comme le Sri Lanka, l'Inde et la côte Pacifique de l'Amérique centrale (le Salvador, le Nicaragua et le Costa Rica) comptent les morts d'agriculteurs par dizaines de milliers à cause du mariage toxique du Roundup avec d'autres engrais.
Ces maladies et autres anomalies sont similaires à celles présentées par les anciens combattants du Vietnam ou celles qui ont touché des centaines de milliers d'enfants vietnamiens nés peu après la guerre.

Malgré ses nombreux désastres humains, ce produit reste encore l'un des herbicides les plus utilisés à travers le monde.


Commentaire : Et rien que pour ceci, Monsanto devrait être assigné pour crime contre l'humanité :

- Le Roundup serait la principale cause de la maladie caeliaque selon des chercheurs
- Le Roundup accusé de causer cancers et Parkinson
- Le Roundup de Monsanto détruit les cellules rénales humaines
- L'herbicide Roundup de Monsanto détruit la testostérone et la fécondité masculine
- Le Roundup de Monsanto, lié à la stérilité, trouvé dans tous les échantillons d'urine analysés
- Les autorités de réglementation savaient que le Roundup provoque des anomalies congénitales

http://www.alternativesante.fr/cancer/pesticides-et-lymphomes-le-lien-est-certain-124

http://fr.sott.net/article/21953-Merci-a-Monsanto-pour-le-lien-certifie-entre-lymphomes-et-pesticides

Publié dans Science

Partager cet article
Repost0

PLUS DE METEORES = PLUS DE NUAGES NOCTULICENT

Publié le par MrStrange49

PLUS DE METEORES = PLUS DE NUAGES NOCTULICENT

Les nuages ​​Noctulicent

Les nuages ​​Noctulicent (NLC) sont des phénomènes de l'été. Ironie du sort, c'est lorsque le haut de l'atmosphère de la Terre est assez froid pour former des cristaux de glace autour de la fumée de météores - Donc, vous savez le solstice d'été est arrivé lorsque le ciel du soir commence à ressembler à ceci :

PLUS DE METEORES = PLUS DE NUAGES NOCTULICENT

"Cette belle exposition de NLC a duré un certain nombre d'heures et était visible partout en Irlande du Nord», explique le photographe Andy McCrea de Bangor, dans le comté de Down. «Ces photos ont été prises vers 3h du matin le 20 Juin."

Mark McKenna de Maghera, Irlande du Nord, a également vu la signature des nuages ​​ondulations bleu électrique . "Cet écran de nuage noctilucent absolument spectaculaire a été l'un des meilleurs que j'ai vu depuis des années», dit-il. "Les CLN étaient beaux, lumineux blanc vif, puis en bleu. Fait à noter sont les tourbillons gracieux, chevrons, bandes nettes et des trous de lacunosus, les CLN ont même été coulée des ombres sur d'autres formes de la BNC."

Il ya bien longtemps , Les NLC ont été confinés à l'Arctique, mais ces dernières années ils ont été aperçus aussi loin au sud que le Colorado et l'Utah. Certains chercheurs pensent que la visibilité croissante est un signe de changement climatique .

Observer conseils: Regardez-ouest de 30 à 60 minutes après le coucher du soleil quand le soleil a plongé 6 o à 16 o dessous de l'horizon . Si vous voyez des vrilles bleu-blanc lumineux étalement dans le ciel, vous avez peut-être repéré un nuage noctilucent.

LA FUMEE DES METEORES ET ETRANGES NUAGES


7 août 2012: Quiconque a déjà vu un nuage noctilucent ou "NLC" serait d'accord: Ils ont l'air étrange. Les ondulations bleu électrique et des vrilles pâles de NLC atteignant dans le ciel de la nuit ressemblent à quelque chose d'un autre monde.

Les chercheurs disent que ce n'en n'est pas loin. Un ingrédient clé pour les nuages ​​mystérieux vient de l'espace extra-atmosphérique.

"Nous avons détecté des traces de« fumée de météore »intégrés dans des nuages ​​nocturnes lumineux», rapporte James Russell de l'Université de Hampton, chercheur principal de la mission de l'AIM de la NASA pour étudier le phénomène. «Cette découverte appuie la théorie que de la poussière d'étoiles filantes est l'agent de nucléation autour duquel se forme les NLC."

Une nouvelle vidéo ScienceCast explique comment la fumée de météore donne la graine noctilique .

Voir vidéo ci-dessous.

Voir vidéo ci-dessous.

Les nuages ​​nocturnes lumineux sont un mystère datant de la fin du 19e siècle. Observateurs du ciel du Nord d'abord les a remarqué en 1885 environ deux ans après l'éruption du Krakatoa. La cendre du volcan indonésien a causé ces splendides couchers de soleil dans le ciel du soir en regardant et devenu un passe-temps dans le monde entier. Un observateur en particulier, un Allemand nommé TW Backhouse qui est souvent crédité de la découverte des NLC, a remarqué quelque chose de bizarre. Il est resté dehors plus longtemps que la plupart des gens, assez longtemps pour que le crépuscule soit assombri pleinement, et certains soirs il vit des filaments vaporeux rougeoyant bleu électrique contre le ciel noir. Les scientifiques de l'époque ont pensé qu'ils étaient une manifestation de poussière volcanique.

Mais étrangement les nuages ​​nocturnes lumineux n'ont pas disparu. Ils sont toujours présents aujourd'hui, plus fort que jamais. Les chercheurs ne sont pas sûr de ce rôle de cendres de Krakatoa a joué dans ces premières observations. Une chose est claire, cependant: La poussière derrière les nuages ​​que nous voyons maintenant est la poussière de l'espace.

Mark Hervig de la société de l'AGCS, Inc, a dirigé l'équipe qui a trouvé la connexion extraterrestre.

«Utilisation de l'occultation solaire de l'AIM pour Ice Expérience (SOFIE), nous avons constaté que d'environ 3% de chaque cristal de glace dans un nuage noctilucent est météoritique", dit Hervig.

Le système solaire interne est jonché de météorites de toutes formes et tailles - de morceaux d'astéroïdes de taille de roche à grains microscopiques de poussière. Chaque jour, la Terre ramasse des tonnes de matériel, surtout les petites choses. Lorsque météorites frappent notre atmosphère et se consument, ils laissent derrière eux un nuage de minuscules particules en suspension 70 km à 100 km au-dessus de la surface de la Terre.

Il n'est pas étonnant que les NLC se forment à 83 km de haut, carrément à l'intérieur de la zone météore de fumée.

--------------------------------------------

Les astronautes à bord de l'ISS ont pris cette photo de nuages ​​nocturnes lumineux près du sommet de l'atmosphère de la Terre, le 13 Juillet 2012. Agrandir l'image

Les astronautes à bord de l'ISS ont pris cette photo de nuages ​​nocturnes lumineux près du sommet de l'atmosphère de la Terre, le 13 Juillet 2012.  Larger image

Les astronautes à bord de l'ISS ont pris cette photo de nuages ​​nocturnes lumineux près du sommet de l'atmosphère de la Terre, le 13 Juillet 2012. Larger image

les taches de fumée des météores agissent comme le points de collecte où les molécules d'eau peuvent se réunir en cristaux de glace. Le processus est appelé «nucléation».

La nucléation arrive tout le temps dans la basse atmosphère. Dans les nuages ​​ordinaires, des taches de poussières en suspension et des microbes vivant même peuvent servir de sites de nucléation. Cristaux de glace minuscule, gouttes d'eau, et les flocons de neige se développent autour de ces particules, tombant à terre si et quand ils deviennent assez lourd.

Les agents de nucléation sont particulièrement importants dans le royaume éthéré de NLC. Les nuages ​​se forment au bord de l'espace où la pression de l'air est un peu plus vide. Les chances de rencontre de deux molécules d'eau est mince, et de coller ensemble plus mince encore.

La fumée des météores permet de battre les cotes. Selon les données de l'AIM, les cristaux de glace peuvent se développer autour de poussière météoritique de tailles allant de 20 à 70 nanomètres. A titre de comparaison, les cirrus dans la basse atmosphère où l'eau est abondante contiennent des cristaux de 10 à 100 fois plus grande.

La petite taille des cristaux de glace explique la couleur bleue des nuages. Les petites particules ont tendance à disperser courtes longueurs d'onde de la lumière (bleu) plus fortement que les longues longueurs d'onde (rouge). Alors, quand un rayon de soleil frappe une NLC, le bleu est la couleur qui obtient dispersée vers la Terre.

La fumée des météores explique beaucoup sur les NLC, mais un mystère clé demeure: Pourquoi tant de nuage ​​et la propagation sur toute la planète?

Au 19ème siècle, les NLC ont été confinés à des latitudes lieux élevés comme le Canada et la Scandinavie. Ces derniers temps, cependant, ils ont été repérés aussi loin au sud que le Colorado, l'Utah et le Nebraska. La raison, Russell croit, est le changement climatique. L'un des gaz à effet de serre qui est devenu plus abondant dans l'atmosphère terrestre depuis le 19ème siècle est le méthane. Il s'agit de systèmes décharges, gaz naturel et pétrole, les activités agricoles, et les mines de charbon.

Il s'avère que les NLC dynamisent le méthane .

PLUS DE METEORES = PLUS DE NUAGES NOCTULICENT

Un graphique établi par le professeur James Russell de l'Université de Hampton montre comment le méthane, un gaz à effet de serre, augmente l'abondance de l'eau dans la partie supérieure de l'atmosphère terrestre. Cette eau gèle autour de "la fumée de météore" pour former des nuages ​​nocturnes lumineux de glace.

Russell explique: «Quand le méthane fait son chemin dans la haute atmosphère, il est oxydé par une série complexe de réactions pour former de la vapeur d'eau Cette vapeur d'eau supplémentaire est alors disponible pour produire des cristaux de glace pour NLC.».

Si cette idée est correcte, les nuages ​​nocturnes lumineux sont une sorte de «canari dans une mine de charbon" pour un effet de serre les plus importants.

Et cela, dit Russell, a une bonne raison de les étudier. "Les nuages ​​nocturnes lumineux peuvent paraître étranger, mais ils nous disent quelque chose de très important sur notre planète."

source :

http://spaceweather.com/


Auteur: Dr Tony Phillips | éditeur de production: Dr Tony Phillips | Crédit: Science @ NASA

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Les OVNIS aiment le soleil

Publié le par MrStrange49

La vidéo ci-après montre des objets étranges , si vous observez bien le soleil sur les sites de la nasa il est vrai que les images ne sont pas toujours masquées . Mars 2014

Bonne vidéo.

source :

https://www.youtube.com/watch?v=hXXMtGx6-JU&feature=sharev

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

VIDEO. Deux trainées de feu mystérieuses aperçues dans le ciel angevin

Publié le par MrStrange49

 VIDEO. Deux trainées de feu mystérieuses aperçues dans le ciel angevin

INSOLITE - Fumée d'avions? Débris spatiaux ? Météorites? OVNI? Le mystère plane dans le ciel du Maine-et-Loire...

Gabrielle Cochard, une habitante des Ponts-de-Cé -commune près d’Angers dans le Maine-et-Loire- a filmé une scène «étrange», rapporte nos confrères de Ouest France.

«J’étais dans mon jardin aux Ponts-de-Cé. J’ai aussitôt sorti mon caméscope en voyant la scène», assure-t-elle au quotidien. Cette scène s’est déroulée le jeudi 12 juin peu après 22h, lorsque deux traînées de feu ont parcouru le ciel dans la même direction.

«Un phénomène qui a surpris bon nombre d’habitants»

Fumée d’avions de chasse? Des météorites? Des débris spatiaux en combustion dans l’atmosphère? OVNI? Le mystère plane, mais Gabrielle Cochard les a vues. Le site Satview, qui permet d’étudier en temps réel les entrées de débris spatiaux dans l’atmosphère, ne signale pas d’événement particulier pour cette fameuse soirée, selon Ouest France.

Selon eux, des vérifications sont en cours, «d’autant plus qu’un grand nombre d’habitants de la région d’Angers a entendu un vrombissement ce soir-là, à la même heure. Un phénomène qui a surpris bon nombre d’habitants dont les réactions sont nombreuses sur la page Facebook Angers», lit-on sur le site Internet du journal.

source:

http://www.20minutes.fr/insolite/1403946-video-deux-trainees-de-feu-mysterieuses-apercues-dans-le-ciel-angevin

http://www.ouest-france.fr/node/2627540

le 13/06/2014 à 22h26 Echemiré Maine Et Loire un objet differrent des avions comme un météor à droite de l'image

le 13/06/2014 à 22h26 Echemiré Maine Et Loire un objet differrent des avions comme un météor à droite de l'image

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Ukraine et la Russie au bord d'un grave conflit après l'explosion d'un gazoduc de transit vers l' Europe

Publié le par MrStrange49

Ukraine et la Russie au bord d'un grave conflit après l'explosion d'un gazoduc de transit vers l' Europe

Selon des témoins, les flammes atteignent 200 mètres de haut.

Le chef de la commission des affaires étrangères de la Russie Aleksei Pushkov a averti que les relations entre l'Ukraine et la Russie se rapprochent d'un grave conflit .



Une explosion a frappé un pipeline dans la région orientale ukrainienne de Poltava. témoins disent flammes de l'explosion sont à 200 mètres de haut!


Le gazoduc de gaz naturel "Fraternité" (Ourengoï-Pomary-Uzhgorod) est à environ un kilomètre de la localité la plus proche. Aucun blessé n'a été signalée dans l'explosion. Les équipes anti- incendie de combat ont été déployés sur les lieux.


En opération depuis 1967, la "Fraternité" est le plus grand projet de gazoduc de la consommation en Europe, s'étendant sur 4451 km. Il traverse l'Ukraine et se jette dans la Slovaquie, où il diverge dans les deux sens; avec une partie de la fourniture de gaz, la République tchèque, l'Allemagne, la France et la Suisse et l'autre à l'Autriche, l'Italie, la Hongrie et plusieurs pays des Balkans.

source :

http://zebuzzeo.blogspot.fr/2014/06/ukraine-et-la-russie-au-bord-dun-grave.html

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>