Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prévisions saisonnières pour les 6 prochains mois

Publié le par MrStrange49

La prévision saisonnière consiste à prévoir la moyenne des paramètres météorologiques (température, précipitations) pour les 4 à 6 mois à venir, à l'échelle d'une zone comme la France. Il ne s'agit pas de prévisions classiques (limitées à 7 jours) décrivant dans le détail des situations météorologiques : le type de temps, la température minimale et maximale et la force et la direction du vent.

La prévision saisonnière exprime le scénario le plus probable parmi trois scénarios prédéfinis: proche, en dessous ou au-dessus de la moyenne. Ce qui donne pour la température « chaud », « normal » ou «froid », et pour les précipitations, « humide », « normal » ou « sec ». On cherchera par exemple à déterminer si l'été prochain sera en moyenne chaud et sec ou froid et humide en Europe de l'Ouest.

Pour effectuer ces tendance on utilise comme pour les prévisions classiques des modèles (simulations informatiques) planétaires. Mais, ceux-ci reproduisent en plus le comportement d'autres milieux en forte interaction avec l'atmosphère, comme l'océan. La structure océanique varie beaucoup moins vite que celle de l'atmosphère. La part de prévisibilité atmosphérique à échelle saisonnière provient justement de ce qu'on retrouve dans l'atmosphère une part de la variation lente océanique. On peut retrouver alors dans l'atmosphère des conditions qui vont privilégier par exemple un passage très au nord des perturbations atlantiques, ou qui vont modifier radicalement les zones soumises à de fortes pluies dans les tropiques, ou encore qui vont générer de fortes chaleurs et sécheresses.

Les performances des prévisions saisonnières sont très variables selon le lieu, la saison et le paramètre météorologique concerné. Elles sont meilleures pour la température que pour les précipitations, et pour la température, meilleures en hiver qu'en été. Elles sont très informatives dans la ceinture inter-tropicale, sur le pourtour du Pacifique. En revanche, la prévisibilité de la température en Europe de l'Ouest sans être nulle, reste faible. Ceci est dû aux caractéristiques de la circulation générale de l'atmosphère au-dessus de l'océan atlantique aux latitudes tempérées. Ces prévisions sont donc à manier avec prudence.

 

 

Les tendances météorologiques pour le semestre à venir     

   

       

  

  • Septembre 2014:  septembre devrait voir des températures proches des valeurs normales. Les précipitations s’annoncent plutôt faibles vers le nord-ouest, importantes en revanche vers le centre et le Sud ouest du pays. L’ensoleillement s’annonce proche des chiffres habituels, faible sur le nord-est, généreux sur l’ouest.

 

 

  • Octobre 2014:  octobre devrait être sec et doux . Néanmoins le risque orageux sera présent sur les régions méditerranéennes avec des précipitations localement supérieures aux normales. La première décade serait la plus sèche et la plus ensoleillée ; les épisodes méditerranéensse déclencheraient en deuxième décade, puis la troisième décade s’annonce à nouveau plus sèche mais plus fraîche (gelées précoces)

 

  • Novembre 2014:  novembre devrait être rpoche des moyennes saisonnières mais  avec de forts contrastes décadaires : la première décade s’annonce fraîche mais assez sèche (flux de nord-ouest pouvant amener les premières neiges sur les reliefs de l’est) ; à partir de la deuxième décade, les perturbations océaniques reviennent sur la France, avec également des remontées pluvio-orageuses marquées en Méditerranée. Une certaine douceur marquerait la fin du mois .

 

  • Décembre 2014:  le dernier mois de l'année s'annonce froid et humide. Les températures, d’abord normales en première décade, pourraient amorcer une forte baisse en deuxième décade ; une tendance froide pourrait se maintenir jusqu’en fin d’année. Dans un contexte dépressionnaire sur l’Europe centrale et l’Allemagne, des chutes de neige en plaine pourraient concerner la moitié est de la France ; c’est à priori une très bonne nouvelle pour les massifs, qui feront le plein de neige à basse altitude pour les vacances de Noël. Au final, décembre 2014 pourrait présenter une anomalie de 0° à–1° sur la France.

 

  • Janvier 2015:  janvier s'annonce plutôt froid sur la totalité du pays. Dans ce contexte les précipitations devraient être largement déficitaire. Des épisodes neigeux en plaine ne sont pas a exclure à la faveur d'incursion d'air humide et doux venant de l'atlantique.

 

  • Février 2015:  février pourrait être très froid notamment en deuxième et troisième décade ; la neige pourrait tomber en plaine suivie d’un froid sec et anticyclonique, ce qui n’est pas sans rappeler quelques similitudes avec la vague de froid de février 2012. L’anomalie de température sur la France pourrait atteindre –2°C.

source :

http://www.catnat.net/veille-catastrophes/alertes-et-suivis/suivi-m%C3%A9t%C3%A9o-en-france/11635-previsions-saisonnieres-pour-les-6-prochains-mois?showall=1&limitstart=

Publié dans climat

Partager cet article
Repost0

Hidden Portals in Earth's Magnetic Field ou STARGATES, la NASA admet leur existence

Publié le par MrStrange49

Suite de mon article du 27/09/2014 Soleil poubelle cosmique ou porte des étoiles

Voici un article qui date du 29 Juin 2012

Quand la réalité dépasse la fiction…

29 juin 2012: Un thème de prédilection de la science-fiction est "le portail" - une ouverture extraordinaire dans l'espace ou le temps qui relie les voyageurs vers des royaumes lointains. Un bon portail est un raccourci, un guide, une porte vers l'inconnu. Si seulement ils existaient réellement ....it S'avère qu'ils excistent , et un chercheur financé par la NASA à l'Université de l'Iowa a compris comment les trouver.

"Nous les appelons X-points ou des régions de diffusion d'électrons», explique le physicien du plasma Jack Scudder de l'Université de l'Iowa. "Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se connecte au champ magnétique du Soleil, la création d'un chemin ininterrompu qui mène de notre propre planète à l'atmosphère du soleil 93 millions de miles."

« Nous les appelons les points-X ou des régions de diffusion d’électrons », explique Jack Scudder. « Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se connecte au champ magnétique du Soleil, création d’un chemin ininterrompu qui mène de notre propre planète à l’atmosphère du Soleil qui est à 93 millions de miles plus loin. (…) Les observations par le satellite THEMIS de la NASA et les sondes Cluster de l’Europe donnent à penser que ces portails magnétiques s’ouvrent des dizaines de fois par jour. Ils sont généralement situés à quelques dizaines de milliers de kilomètres de la Terre où le champ magnétique terrestre rencontre le vent solaire. La plupart des portails sont de petites tailles et de courtes durées, d’autres s’ouvrent de façon vaste et soutenue. Des tonnes de particules énergétiques peuvent circuler à travers les ouvertures, chauffant la haute atmosphère terrestre, provoquant des orages géomagnétiques, et les aurores polaires. (…) Dans les années 1990, le vaisseau spatial Polar de la NASA a passé des années dans la magnétosphère terrestre », explique Scudder,  » et il a rencontré de nombreux X-points au cours de sa mission. »
Juste un problème: les trouver. Les portails magnétiques sont invisibles, instable et insaisissable. Ils s'ouvrent et se ferment sans avertissement "et il n'y a pas de panneaux pour nous guider», remarque Scudder.
Pour apprendre à repérer ces événements, Scudder a examiné les données d'une sonde spatiale en orbite autour de la Terre depuis plus de 10 ans.

C’est un raccourci digne des meilleurs films de science-fiction, mais cette fois les portails sont bien réels. Et maintenant avec les nouvelles balises « nous savons comment les trouver » affirme-t-il.

La NASA prévoit une mission appelée « MMS », une mission multi-échelle magnétosphérique qui devrait être lancée en 2014 pour étudier le phénomène.  Rempli de détecteurs de particules énergétiques et de capteurs magnétiques, les quatre satellites de MMS se propageront dans la magnétosphère terrestre et entoureront les portails pour observer comment ils fonctionnent.

Le travail de Scudder et de ses collègues est décrit en détail dans le numéro du 1er Juin de la célèbre Physical Review Letters.

source :

http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2012/29jun_hiddenportals/

Les quatre satellites MMS sont empilées et prêt pour le transport vers la chambre de vibration pour essais d'environnement. Bien qu'ils seront démontés plus tard ce mois-ci, cette image est un avant-goût de ce que sera la configuration de vol final de la flotte MMS.

le tir est prévu en 2014

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Soleil poubelle cosmique ou Porte des étoiles

Publié le par MrStrange49

Certains diront que c'est encore un conspirationniste ou un illuminé qui publie un énième canular . Si la Nasa est un canular alors qui croire car les images que j'ai assemblées sont celles extraitent sur le site suivant :

http://secchi.nrl.navy.mil/sccmovies/index.php?subdir=HI1&syear=2007

Les coïncidences sont rares pour que le même évènement se repète plusieurs fois dans le même espace .

Sur les vidéos suivantes 2007 / 2008 / 2009 / 2010 / 2011 / 2012 / 2013 des objets apparaissent sortant de nulle part pratiquement au même endroit et ils prennent la direction du soleil . Ce qui est à noter c'est les dates pour chaque année entre Janvier et Février et Novembre et Décembre .

Voici la vidéo de 2007 .

Voici la vidéo de 2008 .

Voici la vidéo de 2009 .

 

Voici la vidéo de 2010 .

Voici la vidéo de 2011 .

Voici la vidéo de 2012 .

Voici la vidéo de 2013 .

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation

Publié le par MrStrange49

Publié dans Science

Partager cet article
Repost0

Une comète de 50 km (Siding Spring) pourrait heurter la planète Mars le 19 Octobre

Publié le par MrStrange49

Selon certaines estimations, la comète pourrait se rapprocher à seulement 37.000 km de sa surface et il n’est donc pas exclu qu’elle percute la planète. Un évènement d’autant plus important que d’après les estimations, elle mesurerait entre 15 et 50 km de diamètre et aurait une vitesse de plus de 190.000 km/h. De quoi creuser un cratère d’au moins 500 km à la surface de la planète rouge et causer un véritable cataclysme à l’échelle cosmique.

Une comète de 50 km (Siding Spring) pourrait heurter la planète Mars le 19 Octobre

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Un ovni de 8 km de diamètre reperé par la nasa

Publié le par MrStrange49

En date du 19 septembre 2014.

Il fallait l’oeil aguerri des passionnés d’UFO Sightings Daily pour repérer ce phénomène, petit à l’image mais gigantesque rapporté à l’échelle réelle.

 

Une fois retraitée à l’aide de logiciels de retouche, on peut distinguer bien mieux le mystérieux disque dont la forme très régulière s’avère .

Nombreuses hypothèses

Si aucune explication plausible n’a encore été avancée par l’agence spatiale américaine, de nombreuses hypothèses rationnelles peuvent être formulées avant d’envisager la piste des aliens.

En effet, ce « trou noir » pourrait aussi bien être la résultante d’un bug affectant les appareils de prise de vue. Ou d’une tuile manquante lors de la reconstitution d’une image globale à partir de clichés multiples.

source:

http://paranormalqc.com/2014/09/ovni-8-km-diametre-repere-nasa/

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Plus d’oxygène sur Terre dans 100 ans ?

Publié le par MrStrange49

Quand l’oxygène disparaîtrait-il de la Terre ?

Une accélération du dérèglement climatique tel que le prévoit le dernier rapport du GIEC, accélérerait la disparition du phytoplancton. Une disparition que nous pourrions connaître, car elle se situerait autour de 2050. Ceci entraînerait la disparition rapide de la majorité des formes de vie dans les océans, des coraux aux baleines. La baisse du taux d’oxygénation des océans affecterait grandement toute la vie marine.

Cela signifierait aussi que la principale source d’oxygène de la planète n’existerait plus. On pourrait donc affirmer que dans 100 ans, les océans pourraient devenir un désert sans vie et que toute la vie terrestre disparaîtrait elle aussi à cause du manque d’oxygène… Nous sommes loin des menaces d’un réchauffement climatique qui ferait croître les océans de 1 à 2 m dans le siècle à venir…

Nous parlons ici de la disparition de la vie sur Terre dans NOTRE siècle !

Ce processus est-il déjà en route ?

Selon une étude menée par des scientifiques de l’Institut Scripps, dont fait partie le Dr Ralph Keeling, l’oxygène de l’atmosphère diminue significativement depuis 1989 au profit du dioxyde de carbone. Il conclut par une formule très simple :

 » Nous perdons 3 molécules d’oxygène dans l’air, par molécule de dioxyde de carbone produite par la combustion de combustible fossile… »

Le Dr Keeling a constaté une baisse de 0,0317 % de l’oxygène atmosphérique entre 1990 et 2008. Ce pourcentage peut sembler ridicule compte tenu que nous disposons d’un « réservoir » de 20,98% d’oxygène…

 

 

 

Si le niveau d’oxygène descend sous 19,5 %, c’est la perte de conscience pour tout animal (l’homme compris) dépendant de l’oxygène dans l’atmosphère pour vivre, et la mort assurée car inconscient, on ne peut se nourrir.

Mais avant cela, bien d’autres symptômes apparaîtront. Le sang sera de moins en moins oxygéné, le cœur devra travailler plus dur et les efforts physiques seront plus importants. Les maladies cardiaques seront de plus en plus fréquentes. Les cancers et autres maladies dégénératives se développeront fortement…

Mais c’est déjà ce que nous vivons dans les villes ?! Le processus est donc en marche !

lire la suite sur le lien ci-dessous :

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL

Publié le par MrStrange49

En 1) lever de Soleil du 19 au 20 Septembre base antartique PALAOA situé au nord-est de la base Neumayer-Station III .

au nord-est

la base Neumayer-Station III. nord-est de la base Neumayer-Station III. au nord-est de la base Neumayer-Station III.

 

webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL

En 2) lever de Soleil du 19 au 20 Septembre base antartique STATION III

 

Etrange image elle fait penser à une planète transparente dans le sillage du Soleil

Etrange image elle fait penser à une planète transparente dans le sillage du Soleil

webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL
webcam Neumayer STATION et PALAOA lever de SOLEIL

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

La France a-t-elle abandonné ses ambitions spatiales ?

Publié le par MrStrange49

À première vue, ce n'est pas le cas : le Livre blanc de la Défense et de la Sécurité nationale de 2013 considère toujours l'espace comme un domaine d'avenir , les militaires en particulier . Le Livre blanc relève que «le libre accès à l'espace sont des conditions de notre autonomie stratégique». Par aiilleur , le document n'identifie pas réellement la feuille de route en mesure de passer du stade des diagnostics à celui des réalisations concrètes , même si la question qui se pose sur l'avenir du lanceur Ariane . Guilhem Penent spécialiste de la stratégie spatiale, chercheur au programme ""espace de l'Institut français des relations internationales"" , plaide pour une nouvelle ambition spatiale, à la fois française et européenne .

L'Europe expérimente le mini vaisseau spatial IXV

Cet hybride entre navette et capsule doit effectuer à l'automne 2014 son premier et unique aller-retour dans l'espace. Il s'envolera à 400 km d'altitude depuis Kourou à bord d'une petite fusée Vega avant de retomber dans l'océan indien.

Le projet a pour l'instant coûté 150 millions d'euros, hors coût de lancement (entre 20 et 50 millions d'euros supplémentaires).

 

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 > >>