Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

catastrophe

Le champ magnétique de la Terre s'affaiblit pour des raisons inconnues, selon l'ESA

Publié le par MrStrange49

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

l’astéroïde 1999 Kw4 peut-il nous impacter ?

Publié le par MrStrange49

Rien n'indique que cet astéroïde puisse nous impacter. Il passe le 25 Mai 2019, à une distance de 13.5 LD soit environ 5 189 400 km. Sa vélocité est de 21.5 km/s et son diamètre de 1780 m.  voir sur JPL Nasa.

Le vrai risque pour la Terre au mois de Juin 2019, est un nuage de débris de la comète 2P / Encke.

En novembre 2032, la Terre traversera l’essaim de Taurides, un nuage de débris de la comète 2P / Encke qui produira des boules de feu brillantes lorsque ses particules graveleuses atteindront parfois l’atmosphère de la Terre. Les rencontres précédentes avec l’essaim en 2005 et 2015 ont produit des pluies de météores brillants observés dans le monde entier; En 1975, l'Essaim a contacté la Lune, faisant sonner les capteurs sismiques Apollo avec des traces d'objets frappant la surface lunaire. Si les prévisionnistes ont raison, nous aurons une activité similaire dans 13 ans.

Certains chercheurs commencent à se demander si l'essaim de Taurides pourrait contenir plus que des particules de la taille d'un caillou qui forment des boules de feu - une chose qui, par exemple, pourrait niveler une forêt. Le 30 juin 1908, une forêt en Sibérie s'est effondrée lorsqu'un objet de 100 mètres est tombé du ciel et a explosé juste au-dessus de la rivière Tunguska. L’arrière de la trajectoire de l’impacteur semble indiquer qu’il aurait pu provenir de l’essaim de Taurid.

Arbres abattus par l'explosion de Tunguska. Crédit: l'expédition Leonid Kulik

Pourquoi l'Essaim contient-il de telles grosses roches? Après tout, les débris de comètes ne sont normalement pas plus gros que des particules de poussière. Selon la théorie la plus répandue, il y a 10 ou 20 000 ans, une comète géante de 100 km de large fragmentée dans le système solaire interne. La dissolution a produit un mélange de poussière et de corps de la taille d'un astéroïde, toujours présents aujourd'hui. La comète 2P / Encke elle-même peut n'être qu'un des fragments.

Si l’essaim de Taurid contient effectivement des impacteurs de classe Tunguska, les peuples de la Terre doivent le savoir. Une équipe d'astronomes de l'Université Western Ontario (UWO) suggère que cet été est un bon moment pour le savoir.

'En juin 2019, la Terre s'approchera du centre de l'essaim Tauride à moins de [0,06 UA ou 9 millions de km], sa plus proche rencontre avec la Terre après le périhélie depuis 1975', écrivent les astronomes de la UWO, David Clark, Paul Wiegert et Peter Brown. papier qui vient d'être accepté pour publication dans les Avis mensuels de la Royal Astronomical Society. 'Ce sera la meilleure géométrie d'observation permettant de détecter et de limiter le nombre d'objets proches de la Terre proposés pour résider au centre de l'essaim jusqu'au début des années 2030.'

Soyons clairs, l'équipe ne cherchera pas de boules de feu se désintégrant dans l'atmosphère de la Terre. Au lieu de cela, ils veulent pointer de puissants télescopes sur l’essaim, scrutant au fond de celui-ci pour voir s’ils peuvent trouver de gros morceaux de roche dangereux glissant entre les cailloux.

'Voir quoi que ce soit dans l'Essaim de Taurides sera difficile', déclare Wiegert. 'Il est faible, il s'étend sur beaucoup de ciel et il va vite. Il faudra un peu de sérendipité pour le voir. Mais nous devons essayer de frapper quand le fer est chaud, et c'est maintenant.'

'Nous avons utilisé le télescope Canada-France-Hawaii au sommet de Mauna Kea pendant 10 heures', a-t-il ajouté. 'Et nous espérons que d'autres grands télescopes participeront également à la recherche.'

Pour en savoir plus sur la rencontre rapprochée de cette année avec l’essaim de Taurides, lisez les recherches originales à l’adresse suivante:

https://arxiv.org/pdf/1905.01260.pdf

source:

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Le Gulf Stream lâche l’Europe, vers un refroidissement brutal de l'Europe de l'ouest ?

Publié le par MrStrange49

La circulation de renversement du méridien atlantique (AMOC) - un système de courants océaniques dans l’Atlantique Nord - a un impact majeur sur le climat, mais son évolution pendant la période industrielle est mal connue en raison du manque de mesures du courant continu. Nous fournissons ici des preuves d’un affaiblissement de l’AMOC d’environ 15% depuis le milieu du XXe siècle. Cet affaiblissement est révélé par une «empreinte» de température spatiale et saisonnière caractéristique de la température de la surface de la mer, consistant en un schéma de refroidissement dans l'océan Atlantique subpolaire et de réchauffement dans la région du Gulf Stream, et est calibré à l'aide d'un ensemble de simulations de modèle du projet CMIP5. . Nous retrouvons cette empreinte à la fois dans un modèle climatique à haute résolution en réponse à l'augmentation des concentrations de dioxyde de carbone dans l'atmosphère et dans les tendances de la température observées depuis la fin du XIXe siècle. Cette tendance peut s’expliquer par un ralentissement de l’AMOC et une réduction du transport de chaleur vers le nord, ainsi que par un déplacement associé du Gulf Stream vers le nord. Les comparaisons avec les mesures directes récentes du projet RAPID et plusieurs autres études fournissent une description cohérente des valeurs AMOC ayant atteint des niveaux record au cours des dernières années. Source

Anomalies de températures par rapport à 1880, année 2015. On notera la zone plus froide dans l'Atlantique Nord © NASA/GSFC/Scientific Visualization Studio - Licence : Tous droits réservés

La circulation méridienne de retournement est l'un des principaux systèmes de circulation de la chaleur terrestre : il distribue, vers les hautes latitudes, les eaux chaudes des basses latitudes. Dans l'hémisphère Nord, c'est aussi ce qu'on appelle la dérive nord-atlantique et par extension, le Gulf Stream. Elle est, en partie, à l'origine du climat tempéré que l'on connait dans l'ouest de l'Europe du nord. Or, cette circulation pourrait bien s'essouffler et engendrer un climat glacial sur l'Europe...

La circulation méridienne de retournement Atlantique, ou AMOC pour "Atlantic Meridional Overturning Circulation", également appelée "circulation thermohaline" se compose notamment de la dérive nord-atlantique qui contribue à la douceur du climat de l'Europe occidentale. Cette prolongation du courant chaud, le Gulf Stream, transporte une partie de la chaleur tropicale du golfe du Mexique vers l'Atlantique nord, et joue donc un rôle majeur dans l'équilibre climatique que nous connaissons.

Or, des observations multiples et concordantes montrent que ce système de courants s'affaiblit comme jamais au cours du siècle, après une stabilité millénaire. En cause : la fonte graduelle, et qui s'accélère, de la calotte glaciaire du Groenland, engendrée par le réchauffement climatique en cours.

"On voit clairement qu'une zone précise de l'Atlantique nord se refroidit depuis un siècle alors que le reste de la planète se réchauffe," (voir image ci-dessus) indique Stefan Rahmstorf du Potsdam Institute for Climate Impact Research, le principal auteur d'une étude parue en 2015 dans Nature Climate Change. Les recherches antérieures avaient déjà montré que le ralentissement de la circulation thermohaline pourrait en être la cause. "Désormais, nous avons détecté des signes forts : la courroie de transmission globale a bien perdu de sa vigueur au cours du dernier siècle, et plus particulièrement depuis 1970," précise Rahmstorf.

Du fait de l'absence de mesure directe de long terme sur les courants océaniques, les scientifiques se sont surtout appuyés sur les relevés de température atmosphériques et des eaux de surface. De plus, ils se sont basés sur des données de substitution, provenant de carottes de glace, d'anneaux de croissance des arbres, de coraux, et de sédiments océaniques et lacustres – les températures peuvent être reconstituées sur plus d'un millénaire. Résultat : les changements récents notés par l'équipe sont sans précédent depuis 900 ans avant notre ère, ce qui constitue une preuve supplémentaire de l'implication d'un réchauffement global dû à l'activité humaine. Source

"La fonte de la calotte glaciaire du Groënland perturbe probablement la circulation"

La diminution de la circulation thermohaline est causée par des différentiels de densité des eaux océaniques. Au niveau de l'océan Atlantique Nord, l'eau chaude (donc plus légère) du sud s'écoule vers le nord, tandis que l'eau froide (donc plus lourde) du nord s'enfonce dans l'océan et s'oriente vers le sud. "Aujourd'hui, l'eau douce libérée par la fonte de la calotte glaciaire du Groenland interfère probablement avec cette circulation," explique Jason Box du Geological Survey du Danemark et du Groenland.

L'apport en eau douce des glaciers allège l'eau océanique, car l'eau douce n'est pas salée : moins elle est salée et moins l'eau est dense et donc moins elle a tendance à descendre dans les profondeurs. "Ainsi, la perte de masse de la calotte glaciaire du Groenland imputable à l'homme semble bien freiner la circulation méridienne de retournement de l'Atlantique, et cet effet pourrait s'amplifier si nous laissons les températures grimper davantage," ajoute Box.

Le refroidissement observé dans l'Atlantique Nord, juste au sud du Groenland, est plus important que ce que la plupart des simulations informatiques du climat ont pu prédire à ce jour. "Les modèles climatiques traditionnels sous-estiment la réalité du changement en cours, soit en postulant une trop grande stabilité des retournements de l'Atlantique soit en sous-estimant la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, ou pour les deux raisons," dit Michael Mann du Pennsylvania State University (USA). "Il s'agit d'un nouvel exemple d'observations qui montre que les prédictions des modèles climatiques sont par certains côtés trop conservateurs pour estimer la vitesse à laquelle se produisent certaines manifestations du changement climatique" ajoute-t-il.

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Le 06/09/2017 CME solaire X9.8 suivi le 08/09/2017 d'un tremblement de terre Mexique M8.1 coïncidence ou pas?

Publié le par MrStrange49

Coïncidence N°1

Les ouragans se suivent dans l'Atlantique sud, 4 ouragans

Coïncidence N°2

Une CME de classe X9.3

Coïncidence N°3

Une planète apparait proche du soleil elle tourne sur elle même

Coïncidence N°4

Tremblement de terre magnitude 8.1 au Mexique

Attendons la suite...

 

Le 8 mars 2017, tremblement de terre magnitude 8.1 s'est produit  au large du Chiapas, au Mexique,

Le 8 mars 2017, tremblement de terre magnitude 8.1 s'est produit au large du Chiapas, au Mexique,

CME solaire X10 le 06/09/2017

Magnifique aurore boréale sur Neumayer station antarctique sud

l'ouragan Harvey avait précédé "Katia"  "Irma" et son petit frère qui se suivent."José"

 

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Les sombres mises en garde de Chevènement…

Publié le par MrStrange49

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Suppression de la monnaie aucun des candidats à la Présidence Française de 2017 n'en parlent dans leur programme, hormis le "FN" de ML Pen et "La France insoumise" de JL Mélenchon

Publié le par MrStrange49

Suppression de la monnaie j'en avait parlé le 6 Novembre 2016.

http://mrstrange49.over-blog.com/2016/11/reveillez-vous-c-est-bientot-la-fin-du-cash-quand-votre-banque-fera-faillite-vous-ne-pourrez-plus-retirer-du-cash.html

Inéluctable ou utopique, la disparition de l’argent liquide ? Si certains persistent à penser qu’un monde sans cash est impossible, le dirigeant d’une banque internationale avait prédit lors du Forum mondial de Davos, en janvier 2016, que l’argent liquide n’aurait plus cours dans dix ans. Et il n’est pas le seul. Explications.

Categorie

    Innovation

Quelques exemples en Europe du Nord

En novembre 2015, la Nordea Bank, une banque norvégienne, renonçait à l’utilisation et au traitement des espèces dans ses agences : puisque la demande baisse, mais que le risque (de vol, de braquage…) existe toujours pour ses caissiers, elle a fait le choix d’abandonner le liquide. Une initiative encore isolée, mais qui pourrait se répandre.

Il faut dire que les pays du nord de l’Europe (Norvège, Suède, Danemark, Finlande) sont beaucoup plus avancés que d’autres sur la voie d’un monde « sans cash ».

En Suède, par exemple, les fidèles n’ayant plus d’espèces sur eux, certaines églises dans les grandes villes affichent, lors du service dominical, leur compte bancaire sur un grand écran. Fini la collecte de pièces et billets, les paroissiens utilisent leur smartphone et une application mobile pour faire un don !

Et dans le pays, même les SDF s’équipent d’un lecteur de cartes bancaires pour solliciter l’aumône des riverains. D’ailleurs, il est devenu suspect de payer en espèces…

Dans un tel contexte, la Suède – qui d’ailleurs démonte ses guichets automatiques – semble prête à passer au « tout électronique » ! De même, un Danois sur trois ne manipule plus d’espèces, et les applications de paiement mobile connaissent un très grand succès dans le pays. Autre exemple : au Danemark, un commerçant peut refuser un paiement en liquide. Quant à la Norvège, elle programme tout simplement la disparition du cash pour 2020 !

    

Des motivations économiques et sécuritaires

Dans la zone euro, l’annonce de la disparition prochaine du billet de 500 euros est-elle le premier signe annonciateur d’une suppression des espèces ? L’Europe justifie le retrait de ce billet par la lutte contre les fraudes et les trafics en tout genre.

Contribuables indélicats et mafieux utiliseraient les grosses coupures pour pratiquer l’évasion fiscale ou le blanchiment d’argent. En France, aujourd’hui il est interdit de payer une somme supérieure à 1 000 euros en liquide. Toujours pour privilégier la traçabilité offerte par les paiements électroniques par carte, sans contact, par virement ou via une application de transfert d’argent.

Mais supprimer les espèces est aussi une mesure économique. Pour les banques centrales, émettre et gérer pièces et billets coûte cher. Pour les petites entreprises et les commerçants, le traitement du liquide est aussi coûteux, en plus d’être chronophage et source d’erreur...  

Enfin, dans le sillage des espèces, se développent de nombreux risques de vols, cambriolages et autres braquages : pour les banques, les supprimer est aussi une façon d’assurer la sécurité du personnel des agences et des convoyeurs de fonds.

source

Deux candidats que tout sépare mais qui ont un point commun quitter l'euro. Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon.

Ne parlons pas des autres comme Fillon, Macron, Hamon, Bayrou. Ils sont tous aux ordres de l'euro et se fichent complètement de la population depuis 40 ans. Aucun des quatre qui sont cités ne tient ses engagements et ne nous protège pas nous, les sans dents. Ils défendent leurs intérêts et ceux de leur copains avant de nous défendre. Oublions les. 

Décès d'animaux en masse pour 2017 . Arrêtons le massacre . Arrêtons de voter pour le capital quand nous n'aurons plus rien dans nos assiettes il sera trop tard, il est déjà trop tard.

Publié le par MrStrange49

LISTE DE 30 ESPECES D'ANIMAUX MORTS EN MASS. Connu événements dans 18 pays (ou territoire)

17 Janvier 2017 - 81 dauphins (Les faux orques) morts après l' échouage dans les Everglades de la Floride. Les fausses baleines mortes en Floride Amérique. Lien

17 Janvier 2017 - 6000 dindes doivent être tués en raison de la grippe aviaire dans le Lincolnshire, en Angleterre. Lien

17 Janvier 2017 - Des centaines de poissons morts trouvés sur Hindmarsh Island en Australie. Lien

17 Janvier 2017 - Des dizaines de pélicans meurent à Riviera Bay, St. Petersburg, Floride, États - Unis. Lien

17 Janvier 2017 - Des centaines de poissons morts trouvés dans une lagune à Petrolina, Brésil. Lien

15 Janvier 2017 - 10 dauphins retrouvés morts échoués, des «experts perplexes», à Cornwall, en Angleterre. Lien

14 Janvier 2017 - 430.000 oiseaux abattus en raison de la grippe aviaire en Bulgarie du Sud. Lien

14 Janvier 2017 - des poissons meurent en masse dans les eaux de Wilhelmshausen, Allemagne. Lien

13 Janvier 2017 - Des milliers de poissons meurent dans un lac à Saint - Pétersbourg, Floride, États - Unis. Lien

13 Janvier 2017 - Des milliers de poissons sont morts le long d' un lagon en Patagonie. Lien

12 Janvier 2017 - Des centaines de tonnes de poissons sont morts dans le lac Toba, en Indonésie. Lien

12 janvier 2017 - Plus de 30 tortues mortes trouvés échoués à Chennai, en Inde. Lien

12 janvier 2017 - 10 000 oiseaux morts à cause de la grippe aviaire à Odessa, Ukraine. Lien

11 Janvier 2017 - mort des poissons Massive trouvés échoués sur un lac en Nouvelle - Galles du Sud, Australie. Lien

10 Janvier 2017 - Des milliers d'animaux / animaux morts en raison de feux de forêt dans La Pampa, en Argentine. Lien

10 Janvier 2017 - Des milliers de poissons meurent dans les exploitations agricoles, « en raison des inondations» à Kelantan, Malaisie. Lien

10 janvier 2017 - 700 poissons meurent dans un lac, « en raison de la sécheresse» dà Sinigo, Italie. Lien

9 Janvier 2017 - Des centaines de homards morts, des étoiles de mer et des crabes trouvés échoués à Terre - Neuve - et-Labrador, Canada. Lien

9 Janvier 2017 - 80 cygnes sont morts en raison de la grippe aviaire dans le Dorset, en Angleterre. Lien

9 Janvier 2017 - Des centaines de poissons morts dans un lac à Pozzuoli, Italie. Lien

9 Janvier 2017 - Des milliers de poissons morts, et des oiseaux morts trouvés dans un lac de carrière à Basiglio, Italie. Lien

8 Janvier 2017 - Des milliers de poissons meurent soudainement dans un barrage à l'Est de Java ,, Indonésie. Lien

5 janvier 2017 - 350 000 oiseaux sont tués en raison de la grippe aviaire en Quilpue Chili. Lien

5 Janvier 2017 - 20,000+ poulets tués en raison de la grippe aviaire en Yunlin, Taïwan. Lien

4 Janvier 2017 - Des centaines de milliers de canards sont tué à cause de la grippe aviaire à travers la France. Lien

4 Janvier 2017 - Un grand nombre de morts d' oiseaux de mer trouvés échoués dans la baie de Gibraltar, en Espagne. Lien

4 Janvier 2017 - Des centaines de poissons morts dans un lac à Bundaberg, Australie. Lien

3 Janvier 2017 - Des dizaines d'oiseaux tombent morts du ciel à Bethléem, en Pennsylvanie, en Amérique. Lien

3 Janvier 2017 - Des dizaines de tortues mortes se laver sur les plages dans le district de Jagatsinghpur, en Inde. Lien

1er Janvier 2017 - baleines à bosse 5 se sont échouées à terre au cours des dernières semaines à Hawaii, en Amérique. Lien

Il ne fait aucun doute que ces morts d'animaux de masse se produisant dans le monde aujourd'hui est l' un des nombreux signes des temps , montrant que nous vivons dans les derniers jours . Tout au long de l'histoire, nous n'avons pas vu des animaux mourir dans ce genre de nombres dans le monde entier. Mais la terre et les mers sont tellement polluées maintenant à partir de produits chimiques fabriqués par l'homme et les déversements d'hydrocarbures, les animaux n'ont tout simplement pas une chance! Mais cela était à prévoir, comme Dieu nous a déjà prévenus par la prophétie biblique que ce monde se dirige vers la ruine complète.

source

 

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Fance c'est officiel il faut stocker de la nourriture et de l’eau pour 10 jours

Publié le par MrStrange49

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Attention danger rayon X

Publié le par MrStrange49

LES RAYONS COSMIQUES S'INTENSIFIENT:

Les chercheurs savent depuis longtemps que l'activité solaire et les rayons cosmiques ont une relation yin-yang. Comme l'activité solaire diminue, les rayons cosmiques intensifient. Dernièrement, l'activité solaire a été très faible. La dose de rayons à-t'elle augmenter? La réponse est oui." Spaceweather.com et les étudiants de la Terre au Ciel ont été vérifier en utilisant des ballons d'hélium pour surveiller les rayons cosmiques dans la stratosphère au-dessus de la Californie. Leurs dernières données montrent une augmentation de près de 13% depuis 2015.

Les rayons cosmiques, qui sont accélérés vers la Terre par des lointaines explosions de supernovae et d'autres événements violents, sont une forme importante de la météorologie spatiale. Ils peuvent ensemencer les nuages, déclencher la foudre, et pénétrer les avions commerciaux. En outre, il y a des études (Pourquoi les rayons cosmiques intensifient?) La raison principale est le soleil. les nuages ​​d'orage solaire tels que les éjections de masse coronale (CME) balaient les rayons cosmiques quand ils passent près de la Terre. Pendant une période solaire maximale, Les CMEs sont abondantes et les rayons cosmiques sont maintenus à distance. Maintenant, le cycle solaire balance vers le minimum solaire, ce qui permet aux rayons cosmiques de frapper la Terre. Une autre raison pourrait être l'affaiblissement du champ magnétique de la Terre, qui nous aide à nous protéger contre le rayonnement dans l'espace lointain.

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>