Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Simulateur 3D, positions des astéroïdes

Publié le par MrStrange49

Nous allons avoir besoin de repère dans les prochaines années, que toutatis nous protège du ciel.

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Daesh détruit les monuments la presse s'en émeut

Publié le par MrStrange49

Deux poids deux mesures
Daesh détruit les ruines assyriennes de Nimroud, un joyau archéologique Quelques jours après s'être attaqué à des sculptures pré-islamique, le groupe de l'Etat islamique (EI) a commencé ce jeudi à détruire les ruines de la cité historique de Nimroud, au nord de l'Irak. Un lieu vieux du 13e siècle avant JC.
L'ampleur des dégâts difficile à estimer
Une cité fondée au 13e siècle avant JC

source

OUPS ils ont comme d'habitude oublié de parler de la France qui à détruit la grande pyramide de Nice. Où sont les coupables en France pour cet acte irréparable ils ont détruit une partie du patrimoine mondiale.

 L'histoire ancienne de l’Europe représente les racines de ses peuples. Cependant il semblerait qu’elle soit systématiquement oubliée au proft de la culture romano-chrétienne. Le cas emblématique de la pyramide de Nice en France, qui a été détruite comme d’autres monuments manifestement "gênants" du passé européen

source

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Un vaste nuage de poussière autour de la Lune

Publié le par MrStrange49

Crédits : Daniel Morgan and Jamey Szalay, Université du Colorado

D'après le journal de la science

La lune est entourée d’un nuage de poussière, alimenté par les impacts de comètes et d’astéroïdes qui s’écrasent sur le sol lunaire.

Une enveloppe de poussière surplombe la Lune en permanence, produite par les impacts incessants de comètes et d’astéroïdes s’écrasant sur le sol lunaire. Tel est le résultat d’une étude publiée le 17 juin 2015 dans la revue Nature

Selon ces travaux, la densité de ce nuage augmente fortement lors des pluies de météores, comme les Géminides au mois de décembre.

Ce résultat est issu de mesures réalisées par la sonde spatiale LADEE (Lunar Atmosphere and Dust Environnement Explorer), laquelle a réalisé plus de 140.000 prélèvements de poussière lunaire, entre 20 et 100 kilomètres d’altitude au-dessus de la surface de la lune.

D’après ces travaux, la principale contribution à ce nuage provient de la poussière rejetée par les comètes, et dans une moindre mesure celle émise par les astéroïdes

Les premiers signes d’existence de ces nuages de particules au-dessus de la Lune datent des années 1960 : à cette époque, les caméras de la NASA à bord des atterrisseurs lunaires avaient en effet capté une lueur brillante au cours des couchers de la Lune, suggérant la présence d’un tel nuage.

Plusieurs années plus tard, les astronautes du programme d’Apollo ont signalé cette même lueur très lumineuse au-dessus de la surface de la Lune, mais cette fois à l’aube.

Toutefois, les auteurs indiquent que le nuage décrit dans cette nouvelle étude ne serait peut-être pas susceptible d’expliquer à lui seul ces lueurs observées par les astronautes d’Apollo.

Cette étude a été publiée le 17 juin 2015 dans la revue Nature, sous le titre « A permanent, asymmetric dust cloud around the Moon ».

source

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Une autre histoire est possible

Publié le par MrStrange49

Certains de nos scientifiques dogmatiques ont des opinions bien arrêtées quand il s'agit de révéler l'existence d'autres civilisations qui ont été avant la notre, et ils considèrent leurs vérités comme la vérité absolue. Donc nos manuels d'histoire sont érronés.
Tout les magazines scientifiques rapportent avoir découvert des métaux que nous ne connaissons pas, des matériaux similaire au granit la lydite que nous ne savons pas utiliser hormis pour faire des obus . Un artefact  en forme de disque a été réalisé en lydite.

Une pierre très dure. C'est à peu près la même dureté que le granit, mais la structure de la lydite est en feuilles, de sorte qu'il serait tout à fait impossible de réaliser le même disque de nos jours sur le même matériau...

Le diamètre de ce disque est d'environ 27 centimètres. On distingue des éléments de l'univers génétique qu'on ne peut habituellement voir qu'avec un microscope.

Sur le côté gauche à 11 heures environ, on reconnaît des ovules humains, l'un sans et un autre avec spermatozoïde.

Sur le côté droit à environ une heure, sont représentés quelques spermatozoïdes. Plusieurs autres éléments sont plus étranges et ne peuvent être identifiés.

je vous invite à vister les sites suivants pour en savoir plus.

Publié dans Science

Partager cet article
Repost0

Satellite de l'ESA radar Sentinel-1 image de la transformation du paysage après le séisme de M 7.8 au Népal

Publié le par MrStrange49

Mise à jour - Le Centre aérospatial allemand (Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt; DLR) Centre d'observation de la Terre (COE) a utilisé les données acquises par le satellite de l'ESA radar Sentinel-1 sur la région du tremblement de terre au Népal pour créer une nouvelle carte des aides régionales et calculer les déplacements du sol causées par le tremblement de terre. Les données ont été traitées par le COE pour créer un interférogramme montrant les déplacements de surface causés par le tremblement de terre le 25 Avril 2015. Une superficie de plus de 90 kilomètres de long et 30 kilomètres de large autour de Katmandou est affectée. Pendant le tremblement de terre, les tensions entre les plaques indienne et eurasienne ont été soulagés et ont généré des mouvements de terrain soudains de plusieurs mètres. Dans la carte nouvellement créé, les déformations sont de couleur; près de la limite de la plaque, la surface déplacée vers le satellite, qui est, vers le haut (zone bleue). Subsidence Plus au nord, il était lié (jaune), un contre-mouvement qui se produit souvent pendant les tremblements de terre dans les zones de subduction. En outre, les chercheurs ont détecté un fort mouvement horizontal de jusqu'à deux mètres dans une direction nord-sud dans la région. Dans l'image, les emplacements des nombreuses répliques de ces derniers jours sont également affichés. Les scientifiques de l'EOC se poursuivent pour comparer les données d'archives de la région avec les dernières images radar de Sentinel-1.

  • Titre Népal séisme déplacement
  • Sortie 30/04/2015 13:45
  • Droit d'auteur DLR / EOC
  • Description

    Basé sur des données provenant du satellite Sentinel-1A, cette image montre comment et où la terre soulevé et a coulé du tremblement de terre de 7,8 qui a frappé magnitute Népal le 25 Avril à 2015.

    Près de la frontière des plaques tectoniques indienne et eurasienne, bleu montre les zones de soulèvement de jusqu'à 0,8 m vers le satellite (appelée «ligne de mire») qui pourrait être causé par un soulèvement vertical de 1 m. La zone jaune représente les zones d'affaissement, un mouvement qui se produit souvent comme un contre mouvement pour le soulèvement dans les zones de subduction (là où une plaque plonge sous l'autre) au cours de tremblements de terre. En outre, un décalage horizontal nord-sud allant jusqu'à 2 m a été détectée.

    Cette image a été générée à l'aide des données acquises par Sentinel-1A avant et après l'événement de tremblement de terre.

  • Details

    Open/Close
  • Title Kathmandu fringes
  • Released 29/04/2015 4:54 pm
  • Copyright Contains Copernicus data (2015)/R. Grandin/IPGP/CNRS
  • Description

    Sentinel-1A interférogramme sur Katmandou, au Népal, montrant la déformation induite par le tremblement de terre de 2015 25 Avril. «franges» de l'Est-ouest traversent la ville, avec chaque frange de couleur correspondant à 2,8 cm de déplacement du sol (à la fois soulèvement et de subsidence). L'interférogramme combine deux images Sentinel-1A du 17 et 29 Avril à 2015.

  • Details

    Open/Close
  • Title Nepal earthquake
  • Released 29/04/2015 4:50 pm
  • Copyright Contains Copernicus data (2015)/ESA/Norut/PPO.labs/COMET–ESA SEOM INSARAP study
  • Description

    La combinaison de deux balayages radars Sentinel-1A du 17 et 29 Avril 2015, cet interférogramme montre l'évolution sur le terrain qui ont eu lieu pendant le tremblement de terre qui a frappé le 25 Avril Népal. Une superficie totale de 120x100 km a déplacé - la moitié de ce levé et l'autre moitié, au nord de Katmandou calmée. La précision verticale est de quelques centimètres.

  • source

Publié dans Earthquake

Partager cet article
Repost0

"Quelque chose de majeur est sur le point de se produire"

Publié le par MrStrange49

Où sont passés les années bonheur l'insouciance la joie de vivre? Aujourd'hui beaucoup d'entre nous ressentent un mal être une espèce de peur, une angoisse permanente comme si il allait se passer un événement de grande importance. Nos élites savent mais continuent leurs sales besognes en attendant le jour fatidique. Quel scénario va se dérouler sous peu une guerre les titres ne manquent pas sur le net et dans les merdias, un cataclisme planétaire genre volcan tremblement de terre, ou une sécheresse planétaire plus rien à manger. Il y a aussi la possibilité qu'un astéroïde non détecté frappe la terre, ou tout simplement une rencontre avec des extraterrestres. Comment pouvons nous ressentir collectivement à l'avance un événement qui n'est pas encore venu, existe t-il une connexion entre humain qui nous échappe que nous ne contrôlons pas, une faculté intuitive de se mettre à la place de l'autre, de percevoir ce qu'il ressent. Je dirais de l'empathie. Le blog de la résistance a traduit le texte de Alex Jones c’est un ponte de l’information alternative dans le monde. Alex Jones traduit le mal être que chacun d'entre nous ressent . bonne vidéo

source

Nouvelle fin du monde par météores en Septembre 2015 (Foutaise ou pas?) ou réelle préparation à des mouvements sysmiques sans précédent aux Etats-Unis et peut-être dans le monde entier

Publié le par MrStrange49

Nouvelle fin du monde par météores en Septembre 2015 (Foutaise ou pas?) ou réelle préparation à des mouvements sysmiques sans précédent aux Etats-Unis et peut-être dans le monde entier

Ci-dessus la liste des astéroïdes pour Septembre 2015

1 AU = ~150 million kilometers,1 LD = Lunar Distance = ~384,000 kilometers

voici les 2 qui vont passer au plus proche de la Terre

2014 KS76         2457280.43  2015 Sept.14.93   0.022130 AU = 3 319 500km
2008 HD2          2457291.39  2015 Sept.25.89   0.03499 AU = 5 248 500km

L'Armée Américaine se prépare secrètement un astéroïde va anéantir l'humanité en Septembre.

http://www.express.co.uk/news/weird/583002/US-military-secretly-preparing-asteroid-wipe-out-mankind-September-Jade-Helm

La Nasa affirme qu'il ne se passera rien en Seprembre 2015 et pourtant sur cette page édité par

http://neo.jpl.nasa.gov/risk/ certains événements vont dans le sens contraire de ce qu'affirme la Nasa, et plusieurs dates correspondent à septembre 2015.

Object
Designation         Year         risque impact avec la Terre

2007 VE191    2015-2026  1.6e-05 pour exemple 0.001600000% chance of Earth impact

2007 KO4        2015-2113   5.2e-06

2015 HV182    2015-2113   7.4e-07

2006 WP1       2015-2015   5.7e-05

2006 CD         2015-2113   1.9e-08

2015 HQ182   2015-2114   2.3e-07

2009 FZ4        2015-2110   3.1e-06

2008 VS4        2015-2112   6.5e-07

2005 TM173    2015-2110  8.6e-07

2008 EM68     2015-2110   4.1e-06

2014 JT79       2015-2114  1.0e-06

2009 VZ39      2015-2112   6.9e-06

2010 XC          2015-2111   2.7e-06

2008 XK          2015-2101  4.3e-07

2010 WW8      2015-2101  6.3e-08

2008 VB4        2015-2103  3.1e-08

Mais il ne faut pas oublier le météore de Tcheliabinsk en Russie qui est tombé au matin du 15/03/2013 et que personne n'avait vu venir. Donc entre le risque qu'un météore tombe ou un énorme tremblement de terre survienne, la seconde énoncée et plus que probable dans les mois à venir. J'ai publié récement cet article :

Augmentation et menace de grands tremblements de terre pour les Etats Unis

17 Juin 2015

la lettre du PDG de Espace et Science Research Corporation à l'administrateur de la FEMA 

 

Page1

Espace et Science Research Corporation
PO Box 607841 Orlando, FL 32860
(407) 667-4757 * www.spaceandscience.net
M. Craig Fugate
Administrateur
Federal Emergency Management Agency
500 C Street SW
Washington, DC 20472
5 juin 2015
OBJET: menace accrue des grands tremblements de terre et éruptions volcaniques aux États-Unis.
Monsieur Fugate,
S'il vous plaît accepter mes remerciements pour tout ce que vous avez fait et la FEMA au fil des ans pour répondre aux
Catastrophes naturelles. Cette lettre porte sur une autre série imminente de catastrophes géophysiques.
Notre recherche, qui sera publié dans nos 10 Juin, 2015 Global Status Report du climat (GCSR),
suggère la forte probabilité de tremblements de terre ou les éruptions volcaniques catastrophiques dans tous les grands
régions sismiques et volcaniques des États-Unis a augmenté de manière significative.
Nous croyons que les Etats-Unis et dans le monde, est maintenant entré dans la période la plus dangereuse pour
tremblements de terre catastrophiques et les éruptions volcaniques dans plus de deux cents ans. En fait, une nouvelle
tendance de l'augmentation du nombre et de l'intensité des tremblements de terre et des volcans à l'échelle mondiale, a déjà
commencé et génère grave préoccupation dans le domaine de la géologie.
Cette augmentation alerte du niveau de menace que nous lançons est intimement liée à un dramatiques en cours
réduction de la production d'énergie du soleil Ces événements, suivis principalement par nombre de taches solaires,
sont appelés â € minimums ~solar, â € ™ ou plus descriptive â € ~solar hibernations.â € ™ analyse du climat passé
changements ont également démontré que, lorsque ces changements se produisent dans le Soleil, la Terre
descend dans une profonde une longue période climatique, froid.
Ces périodes sont universellement compris au sein de la communauté de la physique solaire. Notre précédente
recherche indiquant le début de la prochaine hibernation solaire est maintenant confirmée par la NASA.

Page 2

Par conséquent, nous croyons que les zones à haut risque sismique bien connue et les régions volcaniques actives dans

les États-Unis, surtout en Californie, en Caroline du Sud et en particulier la zone sismique de New Madrid

(NMSZ) peut éprouver des grands tremblements de terre ou le volcanisme à tout moment entre maintenant et la

début 2030A € ™ est lorsque le fond de la prochaine hibernation solaire est atteint.

Dans le cas de la NMSZ, nous montrons dans la GCSR que dans chacun des quatre derniers hibernations solaires, un

tremblement de terre catastrophique a frappé la région. Maintenant qu'un nouveau hibernation solaire a commencé, nous

devraient prendre des précautions maximales étant donné la forte probabilité que l'autre dévastatrice

tremblement de terre va bientôt frapper à nouveau l'NMSZ. La fenêtre d'opportunité pour la prochaine grande

tremblement de terre dans le NMSZ est comprise entre 2017 et 2038.

Il est compréhensible que cette lettre peut être difficile à accepter étant donné l'ampleur de ce problème

et les obstacles à l'établissement politique et scientifique que vous rencontrerez vous devraient prendre

une action décisive comme l'a demandé. Toutefois, avant de vous rejetez ce message, je demande instamment que vous

examiner soigneusement nos recherches, nos conclusions et les recommandations pour la préparation de ce

nous nous attendons à une période de létalité géophysique inégalée et la destruction.

Je me réjouis à l'audition de votre intérêt sur ​​cette question.

Cordialement,

John L. Casey

Président, Espace et Société de recherche en sciences

PDG, Tremblement de terre international et Volcano Prediction Center

 

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Tous les systèmes Go pour la mission de la NASA vers Jupiter et sa Lune Europa 2020

Publié le par MrStrange49

La Nasa les meilleurs des meilleurs, ils perdent les documents et le savoir faire pour aller sur la Lune mais ils vont vers Jupiter.

Au-delà de la Terre, la lune de Jupiter Europa est considéré comme l'un des endroits les plus prometteuses dans le système solaire à la recherche de signes de vie d'aujourd'hui, et une nouvelle mission de la NASA pour explorer ce potentiel va de l'avant à partir examen de l'idée au développement.

Le concept de mission de la NASA - de procéder à une étude détaillée de Europa et d'enquêter sur son habitabilité - a complété avec succès son premier grand examen par l'organisme et est maintenant dans la phase de développement connu sous le nom formulation.

"Aujourd'hui, nous franchissons une étape passionnante de la conception à la mission, dans notre quête pour trouver des signes de vie au-delà de la Terre», a déclaré John Grunsfeld, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA à Washington. «Observations de l'Europa nous ont fourni des indices alléchants au cours des deux dernières décennies, et le temps est venu de chercher des réponses à l'une des questions les plus profondes de l'humanité."

NASA’s Galileo mission à Jupiter à la fin des années 1990, produit des preuves solides que Europa, de la taille de la lune de la Terre, a un océan sous sa croûte gelée. Si prouvé d'exister, cet océan mondial pourrait détenir plus de deux fois autant d'eau que la Terre. Avec de l'eau abondante de sel, un plancher de mer rocheux, et l'énergie et de la chimie fournies par chauffage de marée, Europa peut avoir les ingrédients nécessaires pour soutenir les organismes simples.

Le plan de mission appelle à un vaisseau spatial qui sera lancé à Jupiter dans les années 2020, en arrivant à l'orbite de la planète lointaine après un voyage de plusieurs années. Le vaisseau spatial en orbite autour de la planète géante environ toutes les deux semaines, offrant de nombreuses possibilités de survols rapprochés de Europa. Le plan de mission comprend 45 survols, au cours de laquelle la spacecraft would image the moon's icy surface at high resolution and investigate its composition and the structure of its interior and icy shell.

Jet Propulsion Laboratory de la NASA (JPL) à Pasadena, en Californie, a été attribué la responsabilité de la gestion du projet. JPL a étudié le concept de mission multi-survol, en collaboration avec l'Université Laboratoire Johns Hopkins Applied Physics (APL) à Laurel, Maryland, depuis 2011.

Instruments sélectionnés pour la charge utile scientifique de la mission d'Europa ont été annoncés par la NASA le 26 mai institutions fournissant des instruments inclure APL; JPL; Arizona State University, Tempe; l'Université du Texas à Austin; Southwest Research Institute, San Antonio et de l'Université du Colorado, Boulder.

"Il est un grand jour pour la science», a déclaré Joan Salute, Europa responsable du programme au siège de la NASA à Washington. «Nous sommes ravis de passer la première étape majeure dans le cycle de vie d'une mission qui sera finalement nous informer sur l'habitabilité de Europa."

Direction des missions scientifiques de la NASA à Washington mène une grande variété de programmes de recherche et d'exploration scientifique pour des études de la Terre, la météorologie spatiale, le système solaire et l'univers.

Pour plus d'informations sur la mission de la NASA pour Europa, visitez:

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Le Climat et la Pollution tuent les animaux c'est catastrophique

Publié le par MrStrange49

Ou sont les fervents défenseurs de la planète ? 

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>