Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Objet proche de Vénus suite

Publié le par MrStrange49

La Nasa n'a pas encore éditée les images du 19 Aout 2014 donc je vous met celles du 18 Aout 2014 . La Nasa n'a émit aucun bulletin d'information sur l'objet je ne sais pas ce que c'est mais cela ressembble au vaisseau de star trek , de plus l'objet suis l'orbite de Vénus en sens inverse donc il devrait se retrouver d'ici un mois face à la Terre .  

Objet proche de Vénus suite
Objet proche de Vénus suite
Objet proche de Vénus suite
Objet proche de Vénus suite

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Les scientifiques annonce un apocalypse météorologique dans les années à venir

Publié le par MrStrange49

Turbulences aériennes accrues, épisodes polaires et caniculaires toujours plus extrêmes, vagues géantes dans les océans: les spécialistes mondiaux du climat ont brossé un tableau apocalyptique de la météo des prochaines décennies lors d'un congrès international qui s'est conclu jeudi à Montréal.

A l'initiative de l'Organisation météorologique mondiale, agence des Nations unies, un millier de scientifiques ont débattu autour du thème, "la météo, quel avenir?" à l'occasion de cette première conférence mondiale sur la météorologie. Près de 10 ans après l'entrée en vigueur du Protocole de Kyoto qui visait à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la question n'est plus d'établir si le réchauffement de la Terre va avoir lieu.

"C'est irréversible et la population mondiale continue d'augmenter, il faut que l'on s'adapte", observe Jennifer Vanos, de l'Université Texas Tech. La première décennie du XXIe siècle a vu la température moyenne de la surface de la planète augmenter de 0,47 degré celsius. Or, une hausse de 1 degré génère 7% plus de vapeur d'eau dans l'atmosphère, et comme l'évaporation est le moteur de la circulation des flux dans l'atmosphère, une accélération des phénomènes météorologiques est à prévoir.

Episodes extrêmes
D'autant que les scénarios retenus par la communauté scientifique privilégient une hausse de 2 degrés de la température moyenne à la surface de la Terre d'ici 2050. "Les nuages vont se former plus facilement, plus rapidement et les pluies vont être plus fortes", engendrant notamment davantage d'inondations soudaines, note Simon Wang, de l'Université Utah State. D'une manière générale, relève ce chercheur américain, la hausse des températures va avoir "un effet d'amplification sur le climat tel qu'on le connaît actuellement".

Les épisodes de grand froid, tel le vortex polaire qui s'est abattu cet hiver sur une grande partie de l'Amérique du nord, seront plus marqués, plus extrêmes, tout comme les vagues de chaleur et les périodes de sécheresse, ajoute-t-il. Le défi pour les météorologues est donc désormais d'inclure la "force additionnelle" créée par le réchauffement climatique dans des modèles de prévision toujours plus complexes, explique M. Wang.

L'aide d'ordinateurs surpuissants
Pour ce faire, les météorologues des prochaines décennies auront besoin d'ordinateurs surpuissants, actuellement extrêmement peu nombreux. Météorologue à l'Université britannique de Reading, Paul Williams a par exemple dû recourir au superordinateur de l'Université américaine de Princeton, l'un des plus puissants au monde, pour étudier les impacts du réchauffement climatique sur les jetstreams, ces courants d'airs rapides situés à une dizaine de kilomètres d'altitude, où les avions de ligne évoluent.

Après des semaines de calculs, son verdict est sans appel: "Le changement climatique donne plus de force à ces courants. (...) D'ici 2050, vous passerez deux fois plus de temps en vol dans des turbulences." Tout en notant qu'actuellement, en moyenne, seulement 1% du temps de vol des avions commerciaux subit des turbulences, M. Williams souligne que si la concentration de dioxyde de carbone augmente de façon exponentielle dans les prochaines années, "on ne sait pas comment les avions vont réagir" à ces masses d'air très agitées.

Des vagues énormes
Et pas question de se rabattre sur le transport maritime pour voyager en toute quiétude: il faut en effet s'attendre à des vagues monstrueuses sur les océans. "Les compagnies de transport maritime rencontrent toujours plus de vagues énormes", dont certaines font 40 mètres de hauteur alors qu'auparavant 20 mètres était exceptionnel, dit Simon Wang, de l'Université Utah State. "Ce n'est que le début du changement climatique, car les océans auront beaucoup plus d'impact en libérant davantage de chaleur et davantage de vapeur", avertit-il.

D'autant que l'épaisse calotte glaciaire du Groenland a commencé à fondre et pourrait à terme --"pas avant le siècle prochain"-- engendrer une hausse de six mètres du niveau des océans, rappelle Eric Brun, chercheur chez Météo-France et auteur d'une récente étude sur le sujet. Face à tant de bouleversements, Jennifer Vanos, biométéorologue à l'Université Texas Tech, estime qu'il y a urgence à modifier l'urbanisme des villes et les modes de vie en fonction de cette nouvelle réalité, afin de tenter de protéger les populations.

source :

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1742/Rechauffement-climatique/article/detail/2002757/2014/08/21/Les-meteorologues-se-preparent-au-pire.dhtml

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): un point sur la situation (mis à jour 21 août, 07h35)

Publié le par MrStrange49

Le plus important d'abords: la crise sismique se poursuit mais aucune éruption n'a démarré. Malgré tout des conséquences sont déjà enregistrées: le traumatisme laissé par l'éruption de l'Eyjafjöll (qui, il faut le savoir, était modérée) a provoqué une baisse de la valeur de l'action d'Icelandair, compagnie aérienne Islandaise. Comme quoi...
Mais revenons à des informations plus factuelles et centrées sur la situation concrète.
 
Côté volcan d'abords: l'essentiel de l'essaim de secousses est maintenant restreint à la zone située à l'est de la caldera du Bárðarbunga. Une toute petite zone active est aussi présente juste au nord de celle-ci mais la seconde plus importantes zone de secousses de cet essaim, proche du massif du Kistufell, s'est rapidement arrêtée le 18 août
après un séisme de magnitude 4.5, ressenti jusqu'à Akureyri (150 km au nord-est). Plus aucune secousse ne s'y est produit depuis ce jour-là.
 


Read more: http://laculturevolcan.blogspot.com/2014/08/volcan-bardarbunga-bararbunga-un-point.html#ixzz3B0FDKtAW

Pour le moment la sismicité reste confinée à une profondeur comprise entre 5 et 12 km, avec quelques rares exceptions en dehors de cette zone. Puisque aucune sismicité ne se dirige vers la surface, cela veut dire que le magma reste pour l'instant piégé en profondeur. Mais il ne reste pas statique: les foyers des secousses se sont déplacé vers le nord-est à une vitesse moyenne estimée à environ 1000 m par jour, surtout entre les 16 et 18 août. On assiste ici, sans nul doute, à la propagation d'un filon (ou d'une série de filons) de magma, que les volcanologues appellent "dyke". Sa propagation est bien visible sur cette animation.

Depuis hier toutefois c'est globalement toujours la même zone qui est affectée par la sismicité: le dyke ne semble donc plus tellement se propager pour le moment.
Si vous n'arrivez pas à vous représenter à quoi peut ressembler un dyke, voici ci-dessous un exemple, dégagé par l'érosion, et visible en Auvergne: la dent de la Rancune, dans le massif du Sancy. Il faut s'imaginer que ce mur fut, avant d'être dégagé par un glacier, à quelques centaines de mètres sous terre (il ne faut pas oublier non plus qu'il ne s'agit que d'un fragment du dyke entier: la majorité a été détruite par l'érosion).
 

Read more: http://laculturevolcan.blogspot.com/2014/08/volcan-bardarbunga-bararbunga-un-point.html#ixzz3B0FWB0Be
Pour en revenir à du volcanisme un peu plus actif, le filon de magma reste donc coincé en profondeur actuellement. Les mesures de la déformation du sol, mesurées grâce au réseau de GPS, ont permis aux volcanologues d'avoir une estimation du volume de magma qui est en train de se mettre en place: le chiffre de 80 à 90 millions de mètre-cubes est évoqué pour expliquer cette déformation. Mais cette valeur sera vraisemblablement affinée par la suite, lorsqu'il y aura plus de données.
 
Mais si il n'est pas certain qu'une éruption démarre, rien n'exclue non plus l'inverse. En conséquence les mesures d'évacuation et de fermeture de toute la zone située au nord du glacier Vatnajökull sont fermées.
On peut même lire sur l'excellent post que John Stevenson, post-doctorant à l'Université d'Edimburgh, à mis en ligne aujourd'hui, qu'en traçant les portables repérés par les antennes relai installées sur le territoire, les autorités avaient pu envoyer par sms une alerte à tous les téléphones présents (et allumés) dans la zone afin de leur demander d'évacuer.
De l'utilisation pratique et (surtout) à bon escient de la technologie...


Read more: http://laculturevolcan.blogspot.com/2014/08/volcan-bardarbunga-bararbunga-un-point.html#ixzz3B0FjMSbi
source:

http://laculturevolcan.blogspot.fr/2014/08/volcan-bardarbunga-bararbunga-un-point.html

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Les effets de l'objet proche de Vénus commence à se faire sentir sur la Terre

Publié le par MrStrange49

Le climat change la rotation du noyau s'accétère , les changements sont de plus en plus rapident un astre ou autre chose de gigantesque est entrain de faire un rotation autour du soleil , le soleil lui même est perturbé presque plus d'éruption . Les incendits qui n'en finissent plus au états unis, les sécheresses partout dans le monde les trous énormes qui se creusent à cause du méthane et maintenant le sol qui se fissure sur terre c'est pas nouveau mais celle du  Mexique est de belle taille voir la vidéo ci-dessous .   

  

L'objet est à mi-distance de Vénus et de la Terre

L'objet est à mi-distance de Vénus et de la Terre

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

32 especes dextra-terrestres

Publié le par MrStrange49

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Rencontres du 3ème type ou le mur du silence

Publié le par MrStrange49

1ere photo 01 Aout 2014

Rencontres du 3ème type ou le mur du silence

2eme photo 16 Aout 2014

Rencontres du 3ème type ou le mur du silence

On voit maintenant la forme de l'objet la sphère et le trapèze sont liés . Maintenant on peut s'interroger l'objet est-il entrain de se mettre en orbite autour du soleil . Voici une petite animation sur le mois de Juin 2014 .

 

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Activité du volcan en Islande, le dimanche 17 Août 2014, (04h14) GMT. Description

Publié le par MrStrange49

L'activité sismique dans Bararbunga volcan a augmenté. Un essaim sismique est en cours depuis 3 heures ce matin, et près de tremblements de terre ont été continues se produisent depuis. Les profondeurs des séismes dans le présent essaim sont dans la croûte supérieure et leur ampleur sont principalement autour de 1,5; quelques tremblements de terre sont de grandeur supérieur à ML3. Données sismiques et GPS à long terme indiquent que il ya une augmentation des troubles dans la région nord-ouest du glacier Vatnajökull, où Bararbunga se trouve: Au cours des sept dernières années, l'activité sismique augmente progressivement à Bar de arbunga et l'essaim de fissure au nord du volcan?. Cette activité se laissa tomber à l'éruption Grimsvötn en mai 2011, mais peu de temps après, l'activité a commencé à augmenter à nouveau progressivement et a atteint le niveau d'activité similaire à celle juste avant l'éruption Grimsvötn. Plus tôt cette année, au milieu du mois de mai 2014, il y avait un petit essaim de plus de 200 événements et maintenant la présente essaim a déjà généré au moins 300 tremblements de terre. Depuis le début de Juin 2014, les déplacements dans les stations GPS autour Vatnajökull (Hamarinn, Grímsfjall, Vonarskar et Dyngjuhals) montrent un mouvement vers le haut et l'augmentation de Bar? Arbunga. Ensemble, ces deux systèmes indiquent des mouvements de magma dans Bararbunga. En raison de l'augmentation sismicité l'OMI a décidé de se tourner Bar volcan? Statut arbunga au jaune. Dans le cas d'une éruption sous-aérienne, un panache de cendres de problèmes potentiels pour l'aviation sera généré.

Activité du volcan en Islande, le dimanche 17 Août 2014, (04h14) GMT. Description

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Il ya maintenant 220 oiseaux tués par le botulisme dans trois domaines de Vitoria

Publié le par MrStrange49

 

Le nombre d'oiseaux morts recueillis à Vitoria depuis lundi dernier pour une éventuelle épidémie de botulisme aviaire est maintenant passé à 220 et canards morts furent également enlevés dans une nouvelle partie de la ville.

 

http://www.efeverde.com/noticias/son-ya-220-las-aves-muertas-por-botulismo-en-tres-areas-de-vitoria/

Publié dans Santé

Partager cet article
Repost0

Huacho: des centaines de pélicans retrouvé mutilé sur la plage

Publié le par MrStrange49

 

PEROU

Il est possible que certains pêcheurs et les villageois de la région qui cherchent à vendre la viande de ces oiseaux de mer dans les restaurants .

Plus de 400 morts d'oiseaux de mer, pour la plupart des pélicans, ont été retrouvés par le capitaine du port de personnel Huacho , dans la province de Huaura, avec des signes de mutilation et de profondes coupures.

La forte odeur qui se dégage des plages des zones a permis cette découverte macabre, cependant, n'a pas été signalée par les habitants des zones voisines.

Selon Canal N, Fabricio Escárraga, capitaine du port, n'a pas exclu que la chair de ces oiseaux sera vendu sur le marché noir, dans certains restaurants.

Par conséquent, lancé un appel aux habitants de la région pour dénoncer le peu scrupuleux qui serait derrière l'incident.

Le rapport de journal attire l'attention sur le manque d'intérêt que les autorités ont fait preuve de silence. Seul le capitaine du port est venu dans la région. Toujours pas le procureur ou les portefeuilles de l'Environnement et de la production.

 

http://elcomercio.pe/peru/lima/huacho-hallan-centenares-pelicanos-mutilados-playa-noticia-1750015

 

 

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0