Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un astéroïde de la taille d'une maison survelora la terre

Publié le par MrStrange49

Ce dimanche, un astéroïde de la taille d'une maison nommé "2014 RC" volera entre la Terre-Lune près de l'intérieur de l'orbite des satellites géostationnaires. Au point le plus proche, le 7 septembre à 18h18 UTC, un roché de l'espace de 20 mètres de large passera seulement à 40000 km Ce diagramme ci-dessous de la NASA montre la géométrie de la rencontre :

Il n'y a pas de danger de collision avec la Terre

 

L'astéroïde 2014 RC a été découvert dans la nuit du 31 Août par le Catalina Sky Survey près de Tucson, en Arizona, et indépendamment détecté la nuit suivante par let élescope Pan-STARRS 1 , situé sur le sommet de Haleakalā à Maui, Hawaii. Les observations de suivi ont rapidement confirmé l'orbite de l'année 2014 RC: il est d'un peu au-delà de l'orbite de Mars.

L'appproach près de cette roche de l'espace offre aux chercheurs une occasion pour les études à bout portant d'un astéroïde proche de la Terre. Même les astronomes amateurs pourront suivre. À l'époque de l'approche la plus proche, il va avoir une magnitude proche de  11.5 comme il zips à travers la constellation des Poissons. Cela signifie qu'il ne sera pas visible à l'œil nu, mais une cible relativement facile pour les télescopes équipés de caméras CCD.

Selon la NASA, "[l'orbite de 2014 RC] sera le ramener à un voisinage de notre planète dans l'avenir. Les mouvements futur de l'astéroïde seront suivi de près, mais pas d'avenir menaçant pour une rencontres avec la Terre n'ont été identifiés."

source :

http://spaceweather.com/

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

D'où vient ce mystérieux cratère apparu dans un lac de l'Utah

Publié le par MrStrange49

Un mystérieux cratère a été découvert le mois dernier à Circleville, dans l'Utah. Prenant la forme d'un trou sous la surface de l'eau, son origine précise reste inconnue mais il pourrait être dû selon les scientifiques, à un phénomène de "sols rétractables".

De l'art martien à l'éruption volcanique en passant par l'explosion d'un gazoduc, toutes les théories y sont passées. Objectif : expliquer le mystérieux cratère sous-marin qui est soudainement apparu au beau milieu d'une étendue d'eau située dans le sud de l'Utah, aux États-Unis. Sur le moment, les scientifiques ont été très intrigués par le phénomène. Désormais, des géologues estiment que l'explication est, en réalité, bien plus simple qu'elle n'y paraît. Selon eux, il serait apparu suite à un phénomène appelé "sols rétractables", où le remplissage fréquent du lac aurait causé un effondrement du sol, créant une petite éruption. Cratère sous-marin Le cratère a été découvert le mois dernier par Gary Dalton, à Circleville, après qu'il a aperçu un trou plutôt inhabituel dans le lac. "Le soleil était juste à droite. Donc, j'ai aperçu ce satané truc que personne n'avait jamais vu", se rappelle-t-il, repris par le DailyMail. M. Dalton a repéré le trou après qu'une grande partie de l'eau du lac a été drainée pour l'irrigation. Juste sous la surface de l'eau, il a ainsi vu des cercles concentriques se former, avec un diamètre d'environ sept mètres. Le cercle extérieur est en fait une dépression remplie d'algues. Le cercle interne quant à lui, rappelle la forme des cratères volcaniques. "On dirait de l'art martien. Enfin, je ne sais pas", avançait alors Gary Dalton. Les experts de l'Utah Geological Survey se sont empressés d'y jeter un coup d’œil et sont, eux-mêmes, restés ébahis. Sans pour autant prôner la piste alien… "Oui, bien sûr, nous avons plusieurs théories. Mais la plupart ont, pour l'instant été réduites en fumée", explique le géologue Bill Lund. Plusieurs scientifiques penchaient plutôt pour une source d'eau naturelle, déversant son trop-plein acquis avec les pluies récentes depuis le sous-sol du lac. Toutefois, cette théorie a rapidement été mise de côté après observations de photos aériennes prises alors que le lac avait été creusé il y a deux ans et demi. "C'était un champ de luzerne avant et il n'y avait pas de source à cet endroit. Ça ne peut donc pas être une source", affirme le chercheur. Pipeline, méthane, séismes ou météorites ? D'autres théories ont été avancées. Par exemple, un pipeline ayant été percé durant la construction du lac. Toutefois, les experts ont été fermes : aucun pipeline ne passe à cet endroit. Autre possibilité ? Une remontée de méthane provenant de matériaux organiques en décomposition sous le plan d'eau. Mais M. Lund doute de la véracité de cette théorie car la géologie locale n'est pas susceptible d'être liée à de tels événements. "Si c'était une région de charbon, je passerais un peu plus de temps sur cette hypothèse, mais ce n'est pas le cas", précise-t-il. Aucun tremblement de terre assez puissant n'a été enregistré sur la zone de Circleville. Les scientifiques ont donc également mis cette possibilité de côté. Au cours de la visite des géologues, Gary Dalton et ses fils ont déplacé une plateforme afin d'observer le cratère de plus près. Et bien qu'une météore soit apparu dans le ciel quelques semaines auparavant, le cratère est bien trop récent pour en être le résultat. De plus, personne à Circleville n'a entendu d'impact… Les géologues ont pu prendre les mesures de ce mystérieux cratère : la dépression centrale fait environ 17,8 cm de profondeur. Il ont également pu insérer un morceau de métal de 33 cm directement au centre. "Quelque chose est remonté et a créé ce cercle. Mais il s'est ensuite effondré sur lui-même, bouchant ainsi l'aération", décrit le chercheur. La théorie des sols rétractables C'est ainsi que la théorie des sols rétractables a émergé. En effet, le lac a été drainé et rempli une douzaine de fois en deux ans. Ainsi, l'ajout de poids répété dans le lac a provoqué un effondrement du sol sous le plan d'eau, créant une minuscule éruption. "Lorsque le sol s'est effondré et compacté, il a rejeté de l'air et de l'eau vers le haut, créant cette chose. Je pense que ça ne s'est produit qu'une seule fois, c'est tout", avance-t-il.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/crat%e8re/d-039-ou-vient-ce-mysterieux-cratere-apparu-dans-un-lac-de-l-039-utah_art33417.html
Copyright © Gentside Découverte

 

De l'art martien à l'éruption volcanique en passant par l'explosion d'un gazoduc, toutes les théories y sont passées. Objectif : expliquer le mystérieux cratère sous-marin qui est soudainement apparu au beau milieu d'une étendue d'eau située dans le sud de l'Utah, aux États-Unis. Sur le moment, les scientifiques ont été très intrigués par le phénomène. Désormais, des géologues estiment que l'explication est, en réalité, bien plus simple qu'elle n'y paraît. Selon eux, il serait apparu suite à un phénomène appelé "sols rétractables", où le remplissage fréquent du lac aurait causé un effondrement du sol, créant une petite éruption. Cratère sous-marin Le cratère a été découvert le mois dernier par Gary Dalton, à Circleville, après qu'il a aperçu un trou plutôt inhabituel dans le lac. "Le soleil était juste à droite. Donc, j'ai aperçu ce satané truc que personne n'avait jamais vu", se rappelle-t-il, repris par le DailyMail. M. Dalton a repéré le trou après qu'une grande partie de l'eau du lac a été drainée pour l'irrigation. Juste sous la surface de l'eau, il a ainsi vu des cercles concentriques se former, avec un diamètre d'environ sept mètres. Le cercle extérieur est en fait une dépression remplie d'algues. Le cercle interne quant à lui, rappelle la forme des cratères volcaniques. "On dirait de l'art martien. Enfin, je ne sais pas", avançait alors Gary Dalton. Les experts de l'Utah Geological Survey se sont empressés d'y jeter un coup d’œil et sont, eux-mêmes, restés ébahis. Sans pour autant prôner la piste alien… "Oui, bien sûr, nous avons plusieurs théories. Mais la plupart ont, pour l'instant été réduites en fumée", explique le géologue Bill Lund. Plusieurs scientifiques penchaient plutôt pour une source d'eau naturelle, déversant son trop-plein acquis avec les pluies récentes depuis le sous-sol du lac. Toutefois, cette théorie a rapidement été mise de côté après observations de photos aériennes prises alors que le lac avait été creusé il y a deux ans et demi. "C'était un champ de luzerne avant et il n'y avait pas de source à cet endroit. Ça ne peut donc pas être une source", affirme le chercheur. Pipeline, méthane, séismes ou météorites ? D'autres théories ont été avancées. Par exemple, un pipeline ayant été percé durant la construction du lac. Toutefois, les experts ont été fermes : aucun pipeline ne passe à cet endroit. Autre possibilité ? Une remontée de méthane provenant de matériaux organiques en décomposition sous le plan d'eau. Mais M. Lund doute de la véracité de cette théorie car la géologie locale n'est pas susceptible d'être liée à de tels événements. "Si c'était une région de charbon, je passerais un peu plus de temps sur cette hypothèse, mais ce n'est pas le cas", précise-t-il. Aucun tremblement de terre assez puissant n'a été enregistré sur la zone de Circleville. Les scientifiques ont donc également mis cette possibilité de côté. Au cours de la visite des géologues, Gary Dalton et ses fils ont déplacé une plateforme afin d'observer le cratère de plus près. Et bien qu'une météore soit apparu dans le ciel quelques semaines auparavant, le cratère est bien trop récent pour en être le résultat. De plus, personne à Circleville n'a entendu d'impact… Les géologues ont pu prendre les mesures de ce mystérieux cratère : la dépression centrale fait environ 17,8 cm de profondeur. Il ont également pu insérer un morceau de métal de 33 cm directement au centre. "Quelque chose est remonté et a créé ce cercle. Mais il s'est ensuite effondré sur lui-même, bouchant ainsi l'aération", décrit le chercheur. La théorie des sols rétractables C'est ainsi que la théorie des sols rétractables a émergé. En effet, le lac a été drainé et rempli une douzaine de fois en deux ans. Ainsi, l'ajout de poids répété dans le lac a provoqué un effondrement du sol sous le plan d'eau, créant une minuscule éruption. "Lorsque le sol s'est effondré et compacté, il a rejeté de l'air et de l'eau vers le haut, créant cette chose. Je pense que ça ne s'est produit qu'une seule fois, c'est tout", avance-t-il.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/crat%e8re/d-039-ou-vient-ce-mysterieux-cratere-apparu-dans-un-lac-de-l-039-utah_art33417.html
Copyright © Gentside Découverte

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Téléporter de la matière : c'est fait !

Publié le par MrStrange49

Le Point.fr - Publié le - Modifié le

Des chercheurs hollandais sont parvenus à téléporter un atome à trois mètres de son emplacement d'origine. Quid de la téléportation humaine ? Ronald Hanson nous répond.

Voilà une information qui va faire se retourner dans sa tombe Albert Einstein. Des chercheurs de l'université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, sont parvenus à téléporter un atome à trois mètres de son emplacement d'origine, indiquent-ils dans l'illustre revue Science, fondée par Thomas Edison en 1880.

Comment est-ce possible ? L'expérience se base sur le principe d'"enchevêtrement identitaire des particules subatomiques". L'hypothèse étant que l'état de l'une peut directement influencer l'autre, quelle que soit la distance qui les sépare.

"Il devrait être possible de nous téléporter"

Un pari réussi, qui laisse entrevoir des perspectives extraordinaire, dont - quoi d'autre !!? - la téléportation humaine. Pour le professeur Ronald Hanson, directeur de l'équipe ayant réussi la première téléportation au monde, "si vous partez du principe que nous ne sommes rien d'autre qu'un ensemble d'atomes reliés les uns aux autres d'une manière particulière, alors, en principe, il devrait être possible de nous téléporter d'un endroit à l'autre".

Le scientifique précise toutefois qu'on ne peut raisonnablement envisager cette possibilité que dans un futur "très lointain".

Internet quantique !

Une application est quant à elle à l'étude pour une concrétisation dans un futur très proche : l'Internet quantique, qui permettra de téléporter les informations contenues dans des particules à une vitesse défiant toute concurrence.

L'équipe de Delft s'apprête pour ce faire à mettre en place une série d'expériences visant à téléporter des informations d'un bâtiment de leur université à l'autre, ceux-ci étant séparés de 1 300 mètres. Rendez-vous en juillet.

 

source:

http://www.lepoint.fr/sciences-nature/teleporter-de-la-matiere-c-est-fait-02-06-2014-1830343_1924.php

 

Publié dans Science

Partager cet article
Repost0

U.S. Capitol PENTAGONE à Washington , téléportation ou effet d'optique ?

Publié le par MrStrange49

le 20 Juillet 2014 j'ai mis un article assez étrange sur la webcam du pentagane U.S.

 

http://mrstrange49.over-blog.com/2014/07/un-etrange-faisceau-s-echappe-du-pentagone-ovni-teleportation-video.html

Je crée ce jour le 02 Septembre une page avec le lien pour regarder en direct cette webcam ou il se passe des choses étranges ! 

Cette après midi le 01 Septembre 2014 j'ai vu un objet de la taille d'un homme descendre du ciel assez rapidement à hauteur des petites ouvertures supérieur du dôme du pentagone . Je n'avais pas mis la capture d"ecran en route dommage .

A vérifier en suivant cette webcam .

 

U.S. Capitol PENTAGONE à Washington , téléportation ou effet d'optique ?   U.S. Capitol PENTAGONE à Washington , téléportation ou effet d'optique ?

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

Artique : vers un réchauffement - Antarctique : vers un refroidissement ?

Publié le par MrStrange49

L'hiver austral bat son plein en Antarctique. Il est particulièrement intense cette année, avec des températures qui ont plongé sous les -80°C (il s'agit de records absolus en Terre Adélie par exemple).

Les conditions météo sont exceptionnellement froides sur ce continent. Au Pôle Sud on a relevé au milieu du mois d'août  -81°C à Vostok et -80°C à la base Concordia. Les îles et archipels situés dans les eaux australes au large de ce continent sont également impactées. En Terre Adélie, juin 2014 a été le mois le plus froid depuis 1956. Le record de température minimale quotidienne a été battu avec -34,9°C enregistrés le 3  juin (ancien record : -33,4°C). La moyenne des températures de juin a été  de -22,4°C, soit un déficit de 6,6°C par rapport aux normales.

Îles Kerguelen : l'un des hivers le plus froid depuis 50 ans

Les îles Kerguelen (archipel français situé au large du continent antarctique) connaît l'une de ses hivers les plus froids depuis 50 ans. Ainsi, le 11 août dernier, la température est descendue à -9,5°C, établissant un nouveau record absolu à la station (ancien record : -9,4 °C, en juin 1953). Six journées consécutives sans dégel ont été comptabilisées à Port aux Français et plus de 20 cm de neige ont été mesurés le 23 août dernier. Ce froid est lié à l'air polaire antarctique qui est remonté à des latitudes anormalement élevées. Ainsi, le 25 août dernier, c'est au tour des "MacDonlad Islands" (îles situées au large de l'Australie) de connaître des températures extrêmement basses avec  l'enregistrement d'un record de froid absolu à -11,5°C.

source:

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2014-08-31-13h47/antarctique---vers-un-refroidissement---26105.php#reagir_commenter

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Vous aimez la FRANCE venez travailler chez nous bon salaire assuré

Publié le par MrStrange49

Travaillez, prenez de la peine c'est le fonds qui manque le moins

Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
«Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage
            Que nous ont laissé nos parents :
            Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l'endroit; mais un peu de courage
Vous le fera trouver : vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'out :
Creusez, fouillez, bêchez; ne laissez nulle place
            Où la main ne passe et repasse.»
Le père mort, les fils vous retournent le champ,
Deçà, delà, partout : si bien qu'au bout de l'an
            Il en rapporta davantage.
D'argent, point de caché. Mais le père fut sage
            De leur montrer, avant sa mort,
            Que le travail est un trésor .

La Fontaine.

Apparemment le travail n'est plus un trésor en 2014

source:

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10204482864820110&set=gm.560367657400397&type=1

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Pourquoi notre planète peut-elle sortir de son orbite et devenir pour l’humanité un vaisseau errant dans le désert de la Galaxie ?

Publié le par MrStrange49

Ceci est une vision apocalyptique dans les 5 ou 10 ans à venir .

Notre planète peut-elle sortir de son orbite et devenir pour l’humanité un vaisseau errant dans le désert de la Galaxie ?

Ce scénario dantesque est régulièrement évoqué par les amateurs d’apocalypse. La question vaut d’ailleurs d’être posée, puisque les astronomes eux-mêmes pensent qu’il existe dans le ciel des planètes orphelines, éjectées violemment de leur système.

Et puis l’on sait depuis peu que les planètes se déplacent au cours de leur existence. L’étude des exoplanètes a permis en effet de comprendre le phénomène de migration planétaire. Peu après leur formation, les planètes glissent sur d’autres orbites, en échangeant de l’énergie avec les gaz et les poussières qui encombrent les systèmes nouveau-nés.

Mais rassurons-nous ! Tout va bien . Dans un système comme le nôtre, vieux de 5 milliards d’années, cela fait bien longtemps que le ménage a été fait par les vents solaires et qu’il ne reste plus ni gaz ni poussières !

source:

http://www.sciencesetavenir.fr/fin-du-monde/20121212.OBS2304/la-terre-expulsee-de-son-orbite.html

MAIS , mais ; mais  !!!

En raison de la hausse des niveaux de CO2, le méthane a été rapidement relâchée et fait chauffer les océans. L'AMEG affirme que la libération explosive de méthane est de nouveau un risque pour l'humanité .http://explosive release of methane is once again close at hand:

Il ya environ 1000 Gt à 1400 Gt (10 ^ 9 tonnes) de carbone contenue dans les hydrates de méthane sur le plateau continental arctique de Sibérie orientale .

  un des effets du méthane .

700 Gt de méthane libre qui est coincé sous le fond-marin pergélisol de l'Arctique . On estiment que 5% à 10% du pergélisol sous-marin (hydrates de méthane) dans cette région est maintenant percé permettant au méthane de s'échapper à un taux d'environ 0,5 Mt (500 000 tonnes) par an et que jusqu'à 50 Gt (10 ^ 9 tonnes )"(une gigatonne (1 Gt) vaut un milliard (109) de tonnes, soit 1012 kg)" ; pourrait être libéré brusquement à tout moment <bientôt> . Sortie de ce fond-marin le méthane de l'Arctique va augmenter la teneur en méthane dans l'atmosphère à travers le monde environ 12 fois l'équivalent du doublement de la teneur en dioxyde de carbone de l'atmosphère . Et après cela feux interdits sous risque d'explosion planétaire .

Lire la suite sur:

http://climateviewer.com/2014/04/01/atmospheric-armageddon-angels-haarp-methane-lucy-sky-diamonds/

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Fukushima en France les pollutions s'arrêtent à nos frontières pas de problème nous ne risquons rien

Publié le par MrStrange49

Très forte augmentation de la radioactivité β
 
La radioactivité β des eaux souterraines de la centrale de Fukushima multipliée par 32

Selon Tepco, la radioactivité β des eaux souterraines s’est multipliée par 32 le 27 août 2014.
La radioactivité β inclus le strontium 90.
Elle était de 2 600 000 (2,6 millions de) Bq/m³ le 26 août 2014 et elle est passée à 83 000 000 (83 millions de) Bq/m³ le 27 août 2014. L’échantillon a été pris à environ 25 m au nord de la zone de citernes dite “H4″, celle qui a connu les fuites graves de l’été 2013.
La raison de ce saut n’est pas établie. Tepco déclare que c’est à cause de la pluie.

source:

http://hillion-fukushima.blogspot.fr/2014/08/tres-forte-augmentation-de-la.html?spref=tw

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

One Avertissement !!!

Publié le par MrStrange49

Doit on reconstruire le mur de Berlin ?

 

"La Russie est loin d’être mêlée à un conflit à grande échelle. Nous ne le voulons pas et nous n’avons pas l’intention de l’être. Mais naturellement, nous devons toujours nous tenir prêts à repousser toute agression contre la Russie. Les partenaires de la Russie doivent comprendre qu'il vaudrait mieux qu’ils ne nous cherchent pas d’histoires. Dieu merci, je ne pense pas que quiconque ait l‘intention de déclencher un conflit de grande échelle avec la Russie. Je souhaite vous rappeller que la Russie est l'une des plus grandes puissances nucléaires. »
LIRE LA SUUITE SUR /
source:

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0