Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le soleil a un drôle de comportement depuis le 11 Février 2015

Publié le par MrStrange49

Des lignes de champ magnétique balayent sa surface comme si une force extérieur au soleil l'influence .

http://sdo.gsfc.nasa.gov/assets/img/latest/latest_1024_0304.mp4

Voir la vidéo ci dessous

Sur les images ci dessous Provenant de NOAA on peut vérifier que le flux de rayon X est aussi perturbé, enfin plutôt plat. La Nasa prévoyait un cycle solaire à faire péter les bouchons de champagne, mais c'est le grand calme avant la tempête d'Avril .

http://legacy-www.swpc.noaa.gov/ftpdir/plots/xray/20150216_xray.gif

 

Le soleil a un drôle de comportement depuis le 11 Février 2015Le soleil a un drôle de comportement depuis le 11 Février 2015Le soleil a un drôle de comportement depuis le 11 Février 2015

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

Théorie du compagnon binaire et des planètes X

Publié le par MrStrange49

Théorie du compagnon binaire

Des chercheurs de l'IRB ont remarqué un certain nombre de problèmes liés à la théorie actuelle de la précession. Alors que le VLBI, la télémétrie laser et d'autres technologies connexes font un bon travail à déterminer l'orientation de la terre, le mouvement du soleil dans l'espace n'a pas été coordonnée avec ces conclusions résultant un biais involontaire des entrées de précession. En examinant le phénomène de la précession de l'équinoxe (qui a donné l'impulsion initiale pour le développement de la théorie de la précession luni-solaire), nous avons trouvé qu'un modèle de système solaire mobile est un moyen plus simple que de reproduire le même observable sans aucun des problèmes associés à un courant de théorie de la précession. En effet, les équations d'orbite elliptique ont été trouvés à être un meilleur prédicteur des taux de précession que la formule de Newcomb, montrant une précision beaucoup plus grande au cours des cent dernières années. En outre, un modèle du système solaire se déplaçant semble résoudre un certain nombre de problèmes de la théorie solaires sur la formation du système, y compris le manque de moment angulaire du soleil. Pour ces raisons, l'IRB a conclu que notre soleil est une partie la plus probable d'un système binaire à long cycle.

Un système binaire est deux étoiles gravitationnellement liés orbite autour d'un centre de masse commun. Les étoiles peuvent être identiques ou de différentes tailles et des orbites peuvent être aussi court que de quelques jours ou aussi avoir un cycle de milliers d'années. Les courts sont faciles à détecter, les longues difficile, certains probablement impossible à détecter en raison de la période d'observation très longue nécessaire.

Bien qu'il n'y ait pas d'étoile compagnon visible évidente à notre Soleil, il pourrait y avoir un compagnon binaire sombre, comme une naine brune ou éventuellement un petit trou noir, quoi que se soit ce pourrait être très difficile à détecter, sans analyse précise et de longue haleine. Il y a aussi la possibilité que notre soleil pourrait être dans une relation binaire ou gravitationnelle complexe avec une ou plusieurs étoiles proches "visibles". Ce scénario peut exiger à penser au-delà de la dynamique Newtonienne standards et à adopter M:O:N:D; Dynamique Newtonienne Modifiée ou STVG désormais appelée  M:O:G: en français gravité modifiée ou une théorie similaire (qui suggère que la constante de G pourrait être plus forte entre les objets stellaires qu'entre objets planétaires dans le système solaire).

 

Il pourrait y avoir de nombreux types de masses inconnus et non identifiés qui pourraient causer à notre système solaire une courbure dans l'espace, y compris l'amas stellaire local et même le centre galactique à un faible degré, chacun produisant un petit effet dans la précession totale observable. Par conséquent, à ce stade, notre travail est principalement axé sur la compréhension de la précession observable et ses nuances que la signature probable de vitesse angulaire de notre système solaire autour de certains centre de masse commun. Nous croyons que cette approche d'analyse de la précession observable (du soleil en mouvement par rapport aux étoiles fixes vu de la Terre) fournira des données précieuses et utiles concernant un compagnon stellaire le plus probable du soleil (si il existe).

En résumé, au-delà de la détection directe - une façon de déterminer si nous sommes dans un système d'étoile binaire ou multiple est de voir si le Soleil est incurvé à travers l'espace. Pour nous sur Terre ce qui signifie que nous devrions connaître un progressif "changement d'orientation à l'espace inertiel." Un tel phénomène est observé que lors de la précession des équinoxes.

source:

http://www.binaryresearchinstitute.org/bri/research/introduction/theory.shtml

Une équipe texane a découvert une étoile qui provient de la même nébuleuse solaire que notre Soleil. Les chercheurs tentent à présent d'y détecter la présence d'exoplanètes rocheuses et de trouver d'autres étoiles de la même lignée.

 

Émouvantes retrouvailles cosmiques en perspective, notre Soleil a un frère ! Une équipe de l’université du Texas à Austin a en effet découvert une étoile qui a été formée dans le même nuage de gaz et de poussière que notre bon vieil astre solaire. Ces travaux seront publiés le 1 juin dans la revue scientifique The Astrophysical Journal. Cette découverte n’est pas une simple fantaisie de généalogie cosmique, mieux connaitre les étoiles qui se sont formées en même temps que notre soleil pourrait nous livrer une foule d’informations sur l’apparition de ce dernier. Située à 110 années lumières de nous, l’étoile est tout de même 15% plus massive que notre Soleil. Elle n’est pas visible à l’œil nu, mais l’appareillage le plus simple suffit à l’observer près de Véga.

source:

http://www.maxisciences.com/soleil/hd-162826-le-frere-cache-du-soleil-decouvert-a-110-annees-lumiere-de-nous_art32572.html

Publié dans Espace

Partager cet article
Repost0

2014/03/20 La Nasa annonce la fin du monde

Publié le par MrStrange49

"Travailleurs, travailleuses, on vous spolie, on vous ment, luttez avec moi contre ceux qui vous oppriment". la célèbre phrase d'Arlette Laguiller ...

Cette phrase révèle l'étendu du désastre qui nous attend . Les plus riches vont éliminer les plus pauvres et dans le même temps s'éliminer eux mêmes .

L'annonce faite par la Nasa devient de plus en plus vrai, la guerre menace partout sur la planète à cause des marchands de canon. Le changement climatique, la pollution des océans, toutes les ressources naturelles sont exploitées par les plus riches, qui vont créer par manque de renouvèlement et d'épuisement, la famine, les maladies, les guerres civiles etc etc...

L'hypothétique planet X n'est toujours pas visible par les terriens, elle le sera probablement dans 50 ans, mais nous serons tous morts à cause de nos élites et nous ne pourrons pas faire de belles photos de cette planète .

Si nous laissons faire par nos élites et les plus riches, voici le scénario qui nous attend ci-dessous .

 

Publié dans Catastrophe

Partager cet article
Repost0

Les satellites confirment que le champ magnétique terrestre s'affaiblit

Publié le par MrStrange49

Le premier ensemble de résultats haute-résolution obtenus par la constellation de trois satellites Swarm de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) confirme que le champ magnétique qui protège notre planète s'affaiblit, un prélude possible à une inversion des pôles. Les conséquences, bien que relativement lointaines, pourraient être significatives pour nos civilisations basées sur les technologies.

source:

http://www.notre-planete.info/actualites/4054-inversion-champ-magnetique-Terre

Les conséquences d'une inversion du champ magnétique terrestre

Les conséquences seraient significatives sur le vivant et nos technologies, puisque la surface de la Terre ne serait alors plus protégée des radiations solaires. Toutefois, l'ampleur des dégâts reste incertain et la continuité de la vie après de tels évènements (aucune extinction massive ne semble liée à une inversion magnétique) témoigne de sa formidable capacité d'adaptation, ce qui est bien moins évident dans le cas de nos sociétés. L'IPGP énumère les conséquences d'une perte d'intensité du champ magnétique terrestre

 
Le champ magnétique de la Terre
 

Dans tout l’espace, autour et à l’intérieur de la Terre se trouve un champ magnétique. Plusieurs phénomènes naturels ou artificiels se somment et constituent le champ magnétique total, qui varie constamment selon les variations des sources qui le génèrent. Ecran protecteur contre les particules à haute énergie en provenance du cosmos, le champ magnétique est fortement affecté par les événements de météo de l’espace, qui peuvent perturber tous les systèmes technologiques terrestres. Son étude permet de comprendre tout autant la structure et la dynamique interne de la Terre que les phénomènes qui se produisent dans la haute atmosphère et dans l’espace.

 

•  GÉODYNAMO
Le champ magnétique de la Terre est en premier lieu généré à l’intérieur de la Terre, par l’effet de dynamo du aux mouvements de convection dans le noyau terrestre, composé à 90% de fer liquide. Ces mouvements sont générés par le refroidissement progressif du noyau et de la graine solide située au centre de la Terre.
Il en résulte un champ magnétique dipolaire, incliné d’environ 10° par rapport à l’axe de rotation de la Terre.

 

•  LYTHOSPHÈRE
Une petite partie du champ magnétique terrestre provient des roches aimantées de la croûte terrestre. L’analyse de l’aimantation des roches des fond océaniques a notamment permis de mettre en évidence les inversions des poles, qui se produisent environ un fois tous les 1 millions d’années.

 

•  IONOSPHÈRE
La radiation solaire X et UV est absorbé dans les couches les plus hautes de l’atmosphère, où des couples ion-électron sont produits du coté de la Terre illuminé par le soleil. Ces particules libres produisent des courants électriques autour de 100 km d’altitude, responsables de la variation diurne du champ magnétique.

 

•  MAGNÉTOSPHÈRE
La partie la plus externe du champ magnétique terrestre est exposée au vent solaire, un flux de particules chargées émis constamment par le soleil. Les courants électriques magnétosphériques provoquent eux aussi des variations du champ magnétique observé au sol.

 

•  DÉRIVE DES PÔLES MAGNÉTIQUES
Les pôles magnétiques Nord et Sud, définis comme les points à la surface de la Terre où le champ magnétique est exactement vertical, ne sont pas exactement antipodaux. Le pôle magnétique Nord se trouve dans le grand Nord Canadien, tandis que le pôle magnétique Sud se trouve au large de la base française de Dumont d’Urville en Antarctique. La variation séculaire du champ magnétique terrestre se traduit par une lente dérive des pôles magnétiques. Ainsi le pôle magnétique Nord se déplace actuellement à la vitesse de 55 km/an vers la Sibérie.

 

•  UN BOUCLIER DE PROTECTION POUR LE VIVANT
La magnétosphère, créée par le champ magnétique terrestre, a joué un rôle essentiel pour le développement de la vie sur la Terre en déviant les particules de haute énergie du vent solaire et des rayons cosmiques. Ceci a permis à l’atmosphère terrestre de se maintenir au cours du temps, contrairement à ce qui s’est passé sur Mars, où en l’absence d’un champ magnétique important, le vent solaire a arraché à son passage une grande partie de l’atmosphère de cette planète. Le bouclier fourni par la magnétosphère terrestre a ansi réduit le flux de rayonnement à haute énergie qui arrive jusqu’au sol, permettant le maintient de la vie sur Terre.

 

•  MÉTÉOROLOGIE DE L’ESPACE
Le soleil alterne des périodes calmes et des périodes où son activité augmente. Dans les périodes de forte activité solaire, on peut avoir des éruptions solaire qui provoquent une augmentation brutale du rayonnement UV et X en provenance du soleil, ainsi que de la vitesse du vent solaire. On peut alors avoir un orage magnétique sur Terre. Des particules chargées pénètrent dans la cavité formée par le champ magnétique terrestre donnant lieu à des phénomènes spectaculaires : les  aurores boréales et australes.

 

Ces phénomènes naturels peuvent avoir des conséquences sérieuses sur les systèmes technologiques humains :
• avaries de satellites.
• perturbations des systèmes de télécommunication: satellites, câbles sous marins…
• dégradation ou interruption des services de positionnements par satellites, e.g. GPS ou Galileo;
• augmentation des radiations reçues par les passagers des avions et les astronautes;
• courants induits dans les oléoducs, accélérant leur usure;
• courants parasites dans les réseaux électriques, qui peuvent provoquer des pannes de courant sur des vastes régions.

Vidéo ci dessous à regarder .

allowfullscreen>
SWARM scrute l'invisible par CNES

Publié dans Science

Partager cet article
Repost0

Des millions de Français devront changer de télé l'année prochaine

Publié le par MrStrange49

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

OVNI Janvier 2015

Publié le par MrStrange49

Publié dans Ovnis

Partager cet article
Repost0

Washington étrange pluie laiteuse inexpliquée

Publié le par MrStrange49

Publié dans Etrange

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>