Pourquoi notre planète peut-elle sortir de son orbite et devenir pour l’humanité un vaisseau errant dans le désert de la Galaxie ?

Publié le par MrStrange49

Ceci est une vision apocalyptique dans les 5 ou 10 ans à venir .

Notre planète peut-elle sortir de son orbite et devenir pour l’humanité un vaisseau errant dans le désert de la Galaxie ?

Ce scénario dantesque est régulièrement évoqué par les amateurs d’apocalypse. La question vaut d’ailleurs d’être posée, puisque les astronomes eux-mêmes pensent qu’il existe dans le ciel des planètes orphelines, éjectées violemment de leur système.

Et puis l’on sait depuis peu que les planètes se déplacent au cours de leur existence. L’étude des exoplanètes a permis en effet de comprendre le phénomène de migration planétaire. Peu après leur formation, les planètes glissent sur d’autres orbites, en échangeant de l’énergie avec les gaz et les poussières qui encombrent les systèmes nouveau-nés.

Mais rassurons-nous ! Tout va bien . Dans un système comme le nôtre, vieux de 5 milliards d’années, cela fait bien longtemps que le ménage a été fait par les vents solaires et qu’il ne reste plus ni gaz ni poussières !

source:

http://www.sciencesetavenir.fr/fin-du-monde/20121212.OBS2304/la-terre-expulsee-de-son-orbite.html

MAIS , mais ; mais  !!!

En raison de la hausse des niveaux de CO2, le méthane a été rapidement relâchée et fait chauffer les océans. L'AMEG affirme que la libération explosive de méthane est de nouveau un risque pour l'humanité .http://explosive release of methane is once again close at hand:

Il ya environ 1000 Gt à 1400 Gt (10 ^ 9 tonnes) de carbone contenue dans les hydrates de méthane sur le plateau continental arctique de Sibérie orientale .

  un des effets du méthane .

700 Gt de méthane libre qui est coincé sous le fond-marin pergélisol de l'Arctique . On estiment que 5% à 10% du pergélisol sous-marin (hydrates de méthane) dans cette région est maintenant percé permettant au méthane de s'échapper à un taux d'environ 0,5 Mt (500 000 tonnes) par an et que jusqu'à 50 Gt (10 ^ 9 tonnes )"(une gigatonne (1 Gt) vaut un milliard (109) de tonnes, soit 1012 kg)" ; pourrait être libéré brusquement à tout moment <bientôt> . Sortie de ce fond-marin le méthane de l'Arctique va augmenter la teneur en méthane dans l'atmosphère à travers le monde environ 12 fois l'équivalent du doublement de la teneur en dioxyde de carbone de l'atmosphère . Et après cela feux interdits sous risque d'explosion planétaire .

Lire la suite sur:

http://climateviewer.com/2014/04/01/atmospheric-armageddon-angels-haarp-methane-lucy-sky-diamonds/