VIDEO. Huit navires militaires russes se dirigent vers la Syrie en passant par la Manche

Publié le par MrStrange49

C'est l'une des plus importantes flottes russes de ces dernières années à passer au large des côtes britanniques et françaises.

Une flotte de huit navires militaires russes, dont l'unique porte-avions russe en service du Kremlin, l'Amiral Kouznetsov, le croiseur Piotr Veliki, le navire de guerre Vice Amiral Koulakov et des navires anti-sous-marins, a été filmée, vendredi 21 octobre, au large de Douvres (Royaume-Uni), rapporte La Voix du Nord. Ces bateaux russes se dirigent vers la Syrie.

Selon un responsable de l'Otan, ce déploiement dans la mer du Nord puis dans la Manche "n'inspire pas confiance" quant aux motivations de la Russie dans la recherche d'une solution politique à la guerre en Syrie. Le Kremlin soutient le régime de Bachar Al-Assad et participe à des raids aériens meurtriers sur les quartiers de la ville d'Alep tenus par les rebelles.

<Rebelles al-nosra et Terroristes de Daesh c'est la même chose>

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé que le porte-avions russe, dépendant de cette flotte, est envoyé en Méditerranée orientale pour renforcer les forces navales russes dans la zone.

La Russie est "très préoccupée" par le refus des djihadistes de l'ex-Front Al-Nosra de quitter la ville syrienne d'Alep, où une trêve est en cours pour l'évacuation des civils et le retrait des combattants, a déclaré aujourd'hui le chef de la diplomatie russe.

"Nous sommes très préoccupés par le fait que, malgré les gestes de bonne volonté de Moscou et de Damas visant à normaliser la situation à Alep, les combattants du Front Al-Nosra refusent de quitter la ville", a indiqué Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse, en référence au Front Fateh al-Cham, ex-Front al-Nosra et ancienne branche syrienne d'Al-Qaïda. M. Lavrov a de nouveau accusé ce groupe djihadiste et ses partisans de "miner les efforts de l'ONU" pour organiser l'acheminement de l'aide humanitaire.
Une trêve "humanitaire", décidée par la Russie et le régime du président Bachar al-Assad, est entrée en vigueur à Alep jeudi matin afin de permettre l'évacuation des civils et des blessés et le retrait des combattants.

source

Publié dans Politique