Une nouvelle planète/lune dans le ciel

Publié le par MrStrange49

Non loin de Vénus dans le Ciel, à droite de la Constellation du Capricorne et à gauche d'Altaïr est apparue sporadiquement une nouvelle étoile. Cette nouvelle étoile ne scintille pas, ce n'est donc pas un soleil ou une supernova mais une planète proche qui reflète la lumière du Soleil, comme Venus. C'est pour cela que Vénus et cette étoile se ressemblent.

Cette planète inconnue n'est pas Nibiru, la planète X, mais une de ses lunes qui est environ aussi grosse que Pluton, voire Mercure. Cette lune est attachée gravitationnellement à la planète X mais a une trajectoire perturbée. Sa vitesse est très élevée et elle a tendance à faire des allers retours rapides, s'éloignant et se rapprochant tour à tour de sa planète Mère. Les lunes de Nibiru la précèdent parce qu'elles ont continué sur leur élan alors que la planète X a été ralentie par le champ magnétique du Soleil auquel les lunes sont insensibles. Leur orbite qui est normalement circulaire autour de la planète X s'est allongée, étirée, si bien que maintenant elles font une sorte de Yoyo cosmique, s'éloignant et se rapprochant de leur "mère" à un rythme soutenu.

Vu de la Terre, on a donc une lune qui nous fonce dessus, fait demi tour puis revient, encore et encore. Plus la planète X avance, plus la lune va loin dans notre direction, c'est à dire qu'avec le temps, on la verra de plus en plus grosse et distincte.

Du fait de sa vitesse et ses allers retours incessants, la luminosité varie : elle était visible début novembre 2013 mais est repartie vers Nibiru entre temps, si bien que sa luminosité a chuté. Elle va revenir régulièrement, et du coup sa luminosité va avoir des hauts et des bas. Il faudra donc être là au bon moment pour l'observer.

Cette lune ne se déplace pas sur un axe direct planète X-Terre, mais plutôt parallèlement de la trajectoire de la planète X. Il n'y a donc pas de risque de collision entre cette lune et la terre. Mais arrivera un moment où nous risquerons de la voir assez distinctement dans le ciel, quand elle sera au plus proche. Cette lune précèdant la planète X dans son déplacement, c'est donc un bon indicateur de la proximité de cette Nibiru tristement attendue.

source

Publié dans Espace