La quasi-totalité de la Grande barrière de corail a blanchi

Publié le par MrStrange49

La Grande barrière de corail traverse le pire épisode de blanchissement de coraux jamais enregistré, ont annoncé mercredi des scientifiques, en précisant que 93% des récifs de cette merveille inscrite au patrimoine de l'Humanité étaient affectés.

Des observations aériennes et des inspections sous-marines ont permis aux chercheurs de l'Université James Cook de Townsville (nord-est), dans l'Etat du Queensland que seuls 7% de la Grande barrière avait échappé au blanchissement, qui peut être fatal aux coraux.

Les récifs peuvent disparaitre si la température de l'eau continue de monter
Ce phénomène de dépérissement se traduit par une décoloration des coraux. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau, qui entraîne l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments. Les récifs peuvent s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.

Les dégâts varient entre le Sud de la Barrière, où les récifs devraient être en capacité de se remettre rapidement, et le Nord, où les conséquences sont très graves.

Sur les 911 récifs étudiés, seuls 68 ont échappé au blanchissement, qui est également observé dans d'autres zones du pays, comme en Baie de Sydney (est) ou dans l'Etat d'Australie occidentale.

La Grande barrière menacée
La Grande barrière est menacée par le réchauffement climatique, les ruissellements agricoles, le développement économique et la prolifération des acanthasters, étoiles de mer qui détruisent les coraux. Le site de 345.000 km2 a évité de justesse d'être placé par l'Unesco sur sa liste des sites en péril. Canberra oeuvre à un plan de préservation sur 35 ans.

source

Bon il n'y a pas que le réchauffement climatique. La pollution des océans par le méthane qui s'é chappe des fonds marins, les volcans sous marins toujours plus nombreux qu'on veux bien le dire, les rayons X qui participent au réchauffement des océans, la baisse du champ magnétique qui protège la Terre et enfin le rayonnement gamma qui vient de l'espace. Dans quelques années nous n'auront plus de poissons dans nos assiettes, vous me direz ce n'est pas grave on peux faire des steacks à base du pétrole issu des fonds marins.

Publié dans Science