Incroyable la planète neuf n'est pas encore découverte mais on sait à quoi elle resemble

Publié le par MrStrange49

La planète 9 prend forme cela est-il de l'intox ou savent t'ils réellement pour la planète 9.

En se basant sur l’influence qui est exercée sur les orbites des corps lointains et des planètes naines situés dans la ceinture de Kuiper, ils sont parvenus à estimer sa masse et sa composition. La 9ème planète, si elle existe, serait gigantesque.

Les astrophysiciens de l'Université de Berne ont modélisé l'évolution de la planète putative dans le système solaire externe. Ils estiment que l'objet a un rayon actuel égal à 3,7 rayons de la Terre et une température de moins 226 degrés Celsius.

Quelle est la taille et la luminosité de la Planète 9 si elle existe vraiment? Quelle est sa température et qu'elle télescope pourrait le trouver? Telles étaient les questions que Christoph Mordasini, professeur à l'Université de Berne, et son étudiante en doctorat Esther Linder voulaient répondre quand ils ont entendu parler de la possible planète supplémentaire dans le système solaire proposé par Konstantin Batygin et Mike Brown, de l'Institut de Technologie de Californie à Pasadena.

Les scientifiques suisses sont des experts dans la modélisation de l'évolution des planètes. Ils étudient généralement la formation des jeunes exoplanètes dans les disques autour d'autres étoiles à des années-lumière et l'éventuelle imagerie directe de ces objets avec les futurs instruments tels que le télescope spatial James Webb. Par conséquent, Esther Linder dit: «Pour moi, la candidate Planète 9 est un objet proche, bien qu'il soit environ 700 fois plus loin que la distance entre la Terre et le Soleil" Les astrophysiciens supposent que la planète 9 est une version plus petite d'Uranus et de Neptune - une petite géante de glace avec une enveloppe d'hydrogène et d'hélium. Avec leur modèle d'évolution de la planète ils ont calculé comment les paramètres tels que le rayon planétaire ou la luminosité à évolué au fil du temps depuis le système solaire c'est formé il y a 4,6 milliards d'années. L'étude a été financée par le projet de recherche de la National Science Foundation Planets InTime suisse et le Centre national de compétence en recherche (NCCR) Les Planètes.

Chauffée de l'intérieur

Dans leur article accepté par la revue "Astronomy & Astrophysics" les scientifiques concluent qu'une planète avec la masse égale à 10 masses terrestres projetées a un rayon actuel de rayon = à 3.7 de la Terre. Sa température est de moins 226 degrés Celsius ou 47 degrés Kelvin. "Cela signifie que l'émission de la planète est dominée par le refroidissement de son noyau, sinon la température ne serait que de 10 Kelvin», explique Esther Linder: «Sa puissance intrinsèque est environ 1000 fois plus grande que sa puissance absorbée." Par conséquent, la lumière solaire réfléchie contribue seulement à une petite partie du rayonnement total qui pourrait être détectée. Cela signifie également que la planète est beaucoup plus lumineuse dans l'infrarouge que dans le visuel. «Avec notre candidate à l'étude la Planète 9 n'est maintenant plus une masse simple, elle prend la forme ayant des propriétés physiques», explique Christoph Mordasini.

Les chercheurs ont également vérifié si leurs résultats expliquent pourquoi la planète 9 n'a pas été détecté par les télescopes jusqu'à présent. Ils ont calculé la luminosité des planètes plus petites et plus grandes sur différentes orbites. Ils concluent que les études du ciel réalisées dans le passé ont eu seulement une petite chance de détecter un objet d'une masse de 20 masses ou moins de la Terre, en particulier si elle est proche du point de son orbite autour du Soleil la plus éloigné Mais grand champ de la NASA Infrared Survey Explorer peut avoir repéré une planète avec une masse égale à 50 Terre masses ou plus. "Cela met une limite de masse supérieure intéressante pour la planète», explique Esther Linder. Selon les scientifiques, les futurs télescopes comme le Large Synoptic Survey Telescope en construction près de Cerro Tololo au Chili ou des enquêtes spécialisées devraient être en mesure de trouver ou d'exclure la candidate Planète 9. «C'est une perspective excitante», dit Christoph Mordasini.

source

 

Publié dans Espace