Hypothèse :La planète X serait responsable des extinctions massives sur Terre, selon des astrophysiciens

Publié le par MrStrange49

Daniel Whitmire et John Matese, astrophysiciens de l’Université de l’Arkansas (Etats-Unis), estiment que les extinctions massives qui se répètent sur Terre environ tous les 27 millions d’années sont provoquées par la rotation sidérale de la Némésis, rapporte la revue scientifique Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

La figure ci-dessous montre la meilleure association des évènements d'extinction avec la période de 27 millions d'années (les pointillés verticaux) :

source

Cette périodicité avait conduit deux équipes de physiciens / astronomes (Whitmire et Jackson - Davis, Hut et Muller) à émettre l'hypothèse Némésis.

Némésis serait une petite étoile peu brillante (une naine rouge ou brune) en orbite autour du soleil (le système solaire serait donc un système binaire). La période de son orbite serait de l'ordre de 27 millions d'années et l'excentricité de cette orbite perturberait périodiquement le nuage de Oort, envoyant régulièrement une pluie de comètes et autres météorites vers le centre du système solaire.

D'après les chercheurs, l'orbite de la planète X s'incline lentement par rapport au Soleil au cours de sa rotation, si bien que tous les 27 millions d'années, l'astre traverse la ceinture de Kuiper (une zone du Système solaire s'étendant au-delà de l'orbite de Neptune, entre 30 et 55 unités astronomiques, ndlr), ce qui provoque inévitablement des perturbations gravitationnelles susceptibles de projeter des comètes depuis la ceinture de Kuiper directement vers le centre du Système solaire.

Ainsi projetées, les comètes entrent en collision avec d'autres corps célestes, y compris notre planète. Au fur et à mesure qu'elles s'approchent du Soleil, les comètes se divisent en plusieurs fragments capables d'empêcher la lumière solaire d'atteindre les astres, dont notamment notre Terre.source

L'autre argument est bien sur que l'on ne l'a pas détectée. Les prochaines missions d'observation systématique du ciel (Sky-Survey, LSST, WISE, Pan-Starrs) devraient en être capable, si bien sur elle existe. Ce ne sont pas les hypothèses et théories qui manquent autour des extinctions massives (volcanisme, météorites, champ magnétique terrestre, ...) mais je trouve celle de Némésis un rien poétique.

La planète NEUF ou "uo3L91" est la plus grande "découverte" astronomique de mémoire récente, et le processus de calcul de son existence est révélée avec l'astronome Konstantin Batygin. Lorsque la spéculation d'un grand corps de masse avec un alignement orbital habituelle a été détectée, les astronomes ont  des simulations informatiques, des équations mathématiques pour découvrir la petite géante en marge de notre système solaire. Batygin décompose cette planète hypothétique qui est estimée entre 1 à 10 fois la masse de la Terre, avec la ceinture de Kuiper, la découverte de Neptune.

Popularisé le concept Nibiru dans les années 1990, et le nom réel "Nibiru" a été arraché à partir des écrits de Zecharia Sitchin (il me postait des lettres de temps en temps), qui discernent la preuve d'une telle planète dans les anciens écrits sumériens.

Ci-dessous une belle animation d'une hypothètique planète X. En réalité nous ne serons jamais si il existe une telle planète car les gouvernements ne veulent pas provoquer des paniques dans les peuples du monde. Nous le saurons que le jour ou cette planète sera là. 

A vous de juger.

Publié dans Espace