Le CERN pousser l'accélérateur à fond pourrait permettre de découvrir de nouvelles dimensions

Publié le par MrStrange49

Cette semaine, les scientifiques du CERN vont relancer la machine et la pousser cette fois au maximum de sa puissance.

Le CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) va tenter de créer des mini trous noirs afin de démontrer l'existence d'univers parallèles se situant dans d'autres dimensions.

Réussir à créer des trous noirs

L’objectif de ces recherches, qui débuteront la semaine prochaine, n’est pas de découvrir des univers supplémentaires mais de voir s’il existe une autre dimension au nôtre : «Comme plusieurs feuilles de papier l’une sur l’autre, qui ne sont que des objets en deux dimensions qui peuvent exister dans une troisième, la hauteur, les univers parallèles peuvent aussi exister dans des dimensions plus élevées», explique un scientifique du CERN.

Gravité et énergie
Pour arriver à leurs fins, les scientifiques se serviront de la gravité, qui pourrait avoir une influence sur ces dimensions. Le CERN concentrera des quantités inimaginables d'énergie : entre 9,5 TeV (mille milliards d'électron volts), qui devraient "ouvrir" 6 dimensions et 11,9 TeV, pour en "ouvrir" 10.

La mission s'annonce très compliquée sur papier. Le CERN doit être capable de générer des minis trous noirs pour justifier cette théorie. À l'heure actuelle, il n'est jamais parvenu à le faire.

source source

 

Publié dans Science