Réalité ou Science fiction à vous de juger

Publié le par MrStrange49

dimanche 13 septembre 2015

Temps de divulgation, temps de discernement

 


 

Deux messages trouvés sur Facebook :
 
Le premier vient de Corey :
 
« Je suis en train de terminer mon article. Le contenu est de nature très délicate et je tente de l’écrire de façon à ne pas causer encore plus de querelles et de luttes intestines dans la communauté des chercheurs de vérité. C’est une des raisons de ma publication récente au sujet de nos « bulles de réalité ».
Il y a certaines personnes, bloquées dans leur système de croyances ou dans les informations données par certains groupes, qui ont fait des attaques passablement vicieuses lorsque les données que j’ai divulguées ne concordaient pas avec leur « bulle de réalité ». Ils ont accusé David Wilcock d’avoir simulé le piratage de son site, lorsque les émissions de Cosmic Disclosure ont commencé en juillet et je m’attends à ce que la même chose arrive au sujet du site de Michael Salla, dont le site a été piraté, juste avant la publication de son livre sur les Programmes Spatiaux Secrets. On peut donc supposer que l’on est un peu trop près de quelque chose qui dérange beaucoup ».
 
Voici ce qu’a écrit Michael Salla concernant ce piratage :
 
« Exopoltics.org ne fonctionne pas. Un pirate a inséré un logiciel malicieux. La publication prochaine, prévue le 15 septembre, de mon livre « Insiders reveal Secret Space Programs » (Des informateurs révèlent les Programmes Spatiaux Secrets) et mon interview sur « Coast to Coast AM » avec Corey Goode est possiblement la cause de ce piratage. Je collabore actuellement avec la compagnie qui maintient le site, afin de régler le problème. On m’a dit que cela prendrait plusieurs jours. Je vous tiendrai au courant lorsque j’en saurai plus. »
 
Le deuxième message trouvé sur Facebook, vient de Véronique Fratilla, du groupe « Prepare for Change, France ». 
 
« Après Corey Goode, voici le témoignage de Randy Cramer qui témoigne de son implication dans les Programmes Spatiaux Secrets pendant 20 ans dont 17 ans sur la Planète Mars ! Son témoignage a été autorisé sans limitation, ce qui montre la volonté de l’Alliance des Programmes Spatiaux Secrets d’effectuer une divulgation complète sur ces programmes afin de permettre ensuite aux terriens d’en bénéficier ! Il y révèle ses 20 ans de service militaire pour la force secrète des Marines affectée à la protection des bases militaires et industrielles présentes sur la Planète Mars depuis les années 1960
Ceci est ce qui était censé n'être JAMAIS divulgué aux habitants de cette planète...
_ _ _ _ _ _ _

Randy Cramer (alias Captain Kaye, Marine de l’USMC), dit avoir passé 17 ans sur Mars et trois ans en service sur une flotte secrète de l’espace, vient de publier son premier témoignage.
Il donne des réponses à certaines questions posées par le public envoyées par e-mail ou Facebook.
L’information la plus pertinente à mon avis est que Randy a toujours agi sous les ordres directs de ses supérieurs militaires d’une « Section spéciale » par un général de brigade et par le colonel de la branche secrète de l’US Marine Corps (USMC).
Son dernier entretien Skype avec lui avait son approbation et il dit :
« Le Colonel Jamieson m’a mis en contact avec un homme se présentant comme le Général de Brigade Smythe.
Le Général Smythe m’a donné une explication assez longue sur les « êtres sans âme du Comité » qu’il était censé servir, et les désaccords graves entre l’USMC avec ledit Comité (Filibert : Sans doute le Comité des 200 ou 300 familles qui dirige le monde).
Sans m’étendre, j’étais satisfait de son explication de la situation et sur le choix stratégique.
Quand il m’a personnellement donné le feu vert (il a dit, et je cite, « Je vous donne le feu vert pour aller parler au public de tout ce que vous savez… »), je demandai : « Tout ? » Et il a dit, « TOUT ! »
Quand j’ai eu l’assurance que ma chaîne de commandement directe était derrière moi et que je n’avais pas de restrictions sur le contenu véridique, je savais qu’il parlait vrai et qu’il était pour la vérité.
Il a même dit que je pouvais utiliser son nom, ce que je viens de faire, de laisser les gens qui ont besoin de savoir de poser des questions et de leur répondre. »
Une des questions abordées lors de ses interviews est que les techniques de contrôle mental utilisées sur lui et d’autres recrues des Marines Corps n’ont pas été basées sur des techniques traumatiques comme ce fut habituel avec d’autres programmes secrets.
Voici Randy donne plus de détails sur les deux types de contrôle mental utilisées par les services militaires secrets différents :
« Les techniques utilisées pour me former ont été décrites pour moi comme un style de programmation pour « Agir volontairement », par opposition à la plupart des techniques de programmation qui sont « d’Obéir sans réfléchir », forçant les supers soldats de tuer quoi que ce soit, à tout moment, n’importe où, tel des animaux humains, mais la plupart d’entre nous ne peuvent pas agir de cette façon, nous résistons – et la fonction principale de la formation devient alors ‘de supprimer’ l’envie de résister.
Plutôt que de créer le meilleur super soldat, vous ne créez que le plus conforme.
La programmation de style « Agir volontairement » ne cherche pas à créer quelque chose qui tue sur commande, mais, plutôt, il crée un profond instinct basé à protéger sa tribu et de son territoire quand il se sent menacé.
Donc, aussi longtemps que vous pouvez expliquer une menace crédible, le soldat va utiliser toute sa force et sa ruse pour détruire ceux qui pourraient nuire à ceux qu’il est génétiquement prédisposé à protéger. »
Randy commente la nature des projets compartimentés et la puissance acquise par les directeurs de projet.
Ceci est assez cohérente avec ce que les autres divulgateurs ont révélé au sujet de programmes clandestins qui sont de plus en plus des opérations malhonnêtes :
« Il semblerait que ce qui était autrefois un effort assez cohérent d’une poignée de programmes clandestins pour faire face aux menaces exobiologiques et les inventions technologiques Extraterrestres, ce qui était cohérent et approprié.
Il semble que cela a dégénéré en conflits de style féodal, où chaque directeur de programme « Noir Profond » qui a un contrôle des recherches, refuse de partager ses résultats, tout en essayant de voler et d’acquérir les données de tout le monde et en essayant de protéger les seins en les camouflant dans des sous-programmes de sorte qu’ils ne puissent pas être volées.
Les alliances se font et se défont.
Tout haute technologie est juste utilisé pour espionner et voler de l’autre avec l’espoir que celui qui gagne la « course aux Projets les plus secrets » obtiendra de réécrire toutes les règles et de rendre le monde à leur image; parce que, tout simplement, il n’y aura plus personne pour les empêcher de le faire avec toute la concurrence éliminée, ou laissé dans la poussière. »
Dans sa réponse à une question sur son arrivée sur Mars, Randy dit que sa première expérience a été en train de sortir à l’air libre et d’y respirer normalement.
Les autres divulgateurs de la vie sur Mars ont dit des choses semblables et bien sûr il y a beaucoup de photos d’animaux prises par le robot Mars Rover.
Le témoignage de Randy est de plus une preuve que la NASA a menti en disant que l’atmosphère serait constituée de 96% de Gaz Carbonique avec des traces d’Oxygène (0,15%).
Son récit à la station de transfert sonne comme le genre de conditions de plein air que l’on retrouve à l’atterrissage comme dans de nombreux petits aéroports.
« Nous avons atterri à Arles Primus, QG du MCC (Mars Colony Corporation = entité industrielle) et du MDF (Force de Défense Mars = entité armée).
À ma grande surprise, nous avons descendu de la passerelle directement dans l’air martien.
L’air était léger et frais, mais le soleil tapait assez pour le sentir.
Même si c’est graduel, le soleil peut être encore assez chaud et lumineux en lumière directe.
Nous avons marché, en ligne, devant le personnel qui avait leurs scanners portatifs pour scanner nos paquets de transfert, puis nous dirigeait vers la navette qui allait nous emmener à notre lieu d’affectation.
Je suis monté dans une petite navette qui ressemblait à une canette de soda qui avait traversé l’enfer sur le dos.
Elle était longue et étroite, et avait deux rangées de sièges contre les parois latérales qui se faisaient face.
Nous pouvions tenir environ 32 personnes à l’intérieur (plus les deux membres d’équipage).
C’était un voyage bruyant et chaotique, et quand je suis sorti, nous étions dans l’espace des vaisseaux du hangar principal de Forward station Zebra : ce sera ma nouvelle affectation pour les 17 prochaines années. »
La zone Atlantis Chaos se trouve dans l'hémisphère Sud de la planète Mars.
Lorsqu’on l’interroge sur l’alunissage par Neil Armstrong et Buzz Aldrin, Randy a commenté sur la façon dont le programme de la lune était une couverture et que beaucoup ont été surpris qu’Armstrong n’ait rien dit avant sa mort.
Une raison probable est qu’Armstrong a reçu des menaces de mort contre lui et sa famille s’il a révélait quelque chose avant sa mort :
« … Nous savons que le programme secret était sur la lune depuis les années cinquante, et sur Mars depuis les années soixante – mais seulement quelques personnes le savaient.
Pour tout le monde, le programme de la NASA était tout ce qu’il existait.
Plusieurs astronautes du programme Mercury avaient dit qu’ils pensaient qu’ils étaient juste « un leurre dans une boîte », et que la vraie affaire doit être dans un programme plus profond.
Beaucoup d’entre nous pensait Neil Armstrong pourrait faire une confession sur son lit de mort, mais il est allé à la tombe avec ce qu’il savait. »
À l’usine adjacente du Lac Papoose, S4, des technologies d’anti-gravité avancée, basées sur les technologies extraterrestres récupérées sont étudiées en secret.
Enfin, Randy affirme que le président Eisenhower a créé la section spéciale du Corps des Marines des États-Unis en 1953 comme un contrepoids au groupe MJ-12 (Filibert : Majestic12 est le groupe qui s’occupait de récupérer les technologies Extraterrestres).
Cela fait sens, étant donné la longue histoire des Marines et les soupçons d’Eisenhower sur le pouvoir croissant de MJ-12 qui a abouti à son 1958 à la menace d’envahir la zone 51 / S4 :
« Le président Eisenhower (‘Ike’) a créé l’USMC parce qu’il ne faisait pas confiance au « MJ-12″, et qu’il voulait une unité militaire (discipliné et sous serment, entraînée, pas comme les gens de la communauté du renseignement), et il voulait qu’ils soient des Marines parce qu’il voulait qu’ils aient la fibre éthique et moral la plus élevée.
Donc, ils ont recruté dans la première classe des officiers de la Marine et du Corps des Marines, avant de créer leur propre académie d’officiers spécialisés pour ces opérations.
Nous travaillons tous pour le même objectif, et nous sommes tous solidaires.
Cette distinction a un effet d’entraînement qui fait la Marine et de la structure de commandement Marine totalement différent de l’Armée ou des Forces aériennes, qui sont là où se situent les principales corruptions : des conquérants avides (putain de légionnaires), mélangés avec les eugénistes, et vous avez le cauchemar mondial nazi rêvé par les plus pervers. »
Le témoignage de Randy contient des informations beaucoup plus fascinantes que nous aborderont dans une autre traduction.
Pour le moment, il n’y a pas eu beaucoup d’autres témoignages pour confirmer les allégations de Randy mais les autres divulgateurs tels que Andy Basiago JD, corroborent certains des détails qu’il a révélé à propos des bases sur Mars :
« Après une analyse minutieuse, je conclus que le témoignage du capitaine Randy Mars Cramer est véridique. Je suis convaincu que Randy dit « le vrai ! »
Écoutez ses 2 heures d’entretiens dans la vidéo suivante pour vous en convaincre !
Plus doit être fait à cet égard et peut-être que c’est là que les supérieurs de Randy dans la chaîne de commandement peuvent lui venir en aide, s’ils désirent vraiment que les divulgations avancent rapidement.
Néanmoins, les révélations de Randy sur l’environnement de Mars et la flotte secrète de l’espace sont certainement quelque chose à considérer profondément et que nous nous dirigeons inexorablement vers une période où certaines vérités sur la vie extraterrestre seront enfin révélées.
Souce : stop mensonges
© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright
Écrit par Dr Michael Salla sur 7 février 2015

source

Publié dans Ovnis