La France vache à lait

Publié le par MrStrange49

Mistral rembourser à la Russie l’argent payé si le contrat n’est pas réalisé 2 milliards d'euros 

 

L'État français va verser 60 millions de dollars aux victimes américaines transportées par les trains de la SNCF vers les camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale.

 

Le président français François Hollande a annoncé ce jeudi le déblocage par la France de plus d'un milliard d'euros en faveur de la Côte d'Ivoire sans compter les sommes déjà versées 630 millions d'euros pour la période 2012-2015.

 

Total 3.690 000 000 milliards d'Euros supplément de dette des Francais en 2015 et qui finance les dettes de nos présidents? Les gentils Français .

 

Pourquoi l'Amérique taxe la sncf en non pas l'état Allemand responsable des déportations des Juifs vers les camps???? pourquoi ne pas taxé les capots polonais??? 

Pourquoi la Russie ne demande pas aux Etats Unis le remboursement de non livraison des mistrals puisque c'est les Etats Unis qui interdisent aux Français la livraison sous peine de sanction économique . 

 

Evidement le gouvernement de la France depuis Mittérrand lui aussi collabo de pétain

Mitterrand, pétainiste

Le 19 juin 1942, il arrive à Vichy et parvient à trouver un emploi de documentaliste à la légion des combattants et des volontaires de la Révolution nationale, sorte de parti unique qui reprend la propagande pétainiste.
Dans les premiers mois de l'année 1942, François Mitterrand éprouve de l'admiration pour le maréchal Pétain et collabore à une revue de Vichy : "France, revue de l'Etat nouveau". Mitterrand est donc pétainiste. Dans une lettre retrouvée dans ses archives, François Mitterrand fait même l'éloge du SOL (Service d'Ordre Légionnaire), groupe paramilitaire chargé de pourchasser les ennemis du régime.
Pendant la collaboration, Mitterrand est donc à Vichy et fait la connaissance de René Bousquet, secrétaire général de la police. En juin 1942, ce dernier négocie avec le chef de la police allemande les modalités de collaboration de la police française pour participer aux rafles des juifs.
Les rares fois où François Mitterrand a accepté de parler de cette période, le président de la République se justifiait en expliquant qu'il n'était pas au courant de ce qui se passait pour les Juifs. Lors du vote des lois de 1941 qui excluent les Juifs de la communauté nationale, Mitterrand était en Allemagne. Toutefois, on peut remettre en cause cette version. Il est difficile de croire que Mitterrand ignorait le sort qui était réservé aux Juifs. Il était à Vichy lorsque les fonctionnaires de la police française arrêtaient les Juifs à Paris et dans la zone sud, sous les ordres de René Bousquet.

Rassurez-vous plus le mensonge est gros et plus nos hommes politiques sont réelus jamais condamnés 

Publié dans socièté