25 février 1942 : L’armée américaine affronte des ovnis dans le ciel de Los Angeles

Publié le par MrStrange49

La bataille de Los Angeles est un évènement survenu lors de la seconde guerre mondiale, durant la nuit du 24 au 25 février 1942 dans le ciel de Los Angeles et ses environs. Considéré comme futile par l’armée et le gouvernement américains, il représente un dossier capital pour les ufologues.

Dans la journée du 24 février 1942, en pleine guerre avec le Japon depuis l’attaque de Pearl Harbor survenue trois mois plus tôt, les services de renseignement de la marine de guerre américaine annoncent une attaque imminente sur Los Angeles dans les heures à venir. Dès 19 h 18, les défenses des États-Unis sont en très grande vigilance suite à l’observation de lumières dans le ciel de Los Angeles. À 2 h 15, les radars repèrent un objet volant non-identifié qui s’approche à moins de 200 km à l’ouest de la ville. Quelques minutes plus tard, le couvre-feu est décrété : les alarmes retentissent, les dispositifs anti-aériens sont sur le pied de guerre, les lumières s’éteignent et les habitants se réfugient dans leur sous-sol.

Bataille de Los AngelesDes avions sont aperçus par un colonel d’artillerie et, à 3 h 16 précises, une sorte de ballon ovale de très grande envergure – les témoins parlent de 250 mètres de diamètre – apparaît au-dessus de Santa Monica, accompagné d’autres objets de plus petite taille et plus rapides (des foo fighteurs, chasseurs fantômes). La décision d’ouvrir le feu est prise.

Pendant près d’une heure, la DCA – défense anti-aérienne au sol – américaine pilonne le ciel de Los Angeles. Plus de 1 430 obus sont tirés et les dizaines de projecteurs de la ville sillonnent l’obscurité à la recherche d’avion. Ce nuit-là, les témoins – plus d’un million ! – observent des petites boules lumineuses, rapides, évitant habillement les explosions aériennes. Au centre, un immense aéronef argenté, avec une exubérance sur le dessus, reste figé pendant plusieurs minutes. Tous les projecteurs sont braqués sur lui et les centaines de tirs d’obus qui l’atteignent ne semble pas le perturber outre-mesure.

Après une lente accélération, celui-ci disparaît au sud de la ville. Le couvre-feu est levé à 7 h 21 sans qu’aucun « avion ennemi » n’ait été touché. Par contre, trois habitants succomberont à des retombées d’obus et trois autres à des crises cardiaques dues au stress. Le secrétaire de la marine des États-Unis, Frank Knox, déclarera quelques heures plus tard qu’il s’agissait là d’une « fausse alerte » liée au stress – à cette époque, le pays vit dans la peur d’un bombardement japonais sur la côte ouest. À la fin de la guerre, les Japonais confirmeront ne jamais avoir envoyé de forces aériennes au-dessus de Los Angeles.

On parlera par la suite de l’éventualité de ballon-sonde ou encore d’avions civils, hypothèse peu probable, ces derniers n’ayant en aucune mesure pu résister à un barrage de défense anti-aérienne aussi nourri. Si le gouvernement a donc fermé le dossier aussi vite qu’il l’avait ouvert, les ufologues ne sont pas de cet avis et ont poursuivi leurs recherches, voyant dans la « bataille de Los Angeles », et son million de témoins, l’un des évènements les plus notoires de l’observation d’ovnis.

 

source :

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/25/02/2013/histoire/25-fevrier-1942-larmee-americaine-affronte-des-ovnis-dans-le-ciel-de-los-angeles/

http://www.forumfr.com/sujet449113-24-fevrier-1942-e-t-attaque-los-angeles.html

 

Paranormal.Files.S02E01.[ The Real Battle Of LA & Queen Mary Menace ][ 24-Mar-2011 ]

Conclusion des enquèteurs ils n'ont pas prouvé la théorie ds ballons donc ils ont conclu que c'est bien un OVNI , l'US AIR FORCE raconte des bétises .

 

Publié dans Etrange