Que ce passerait-il si une météorite tombait dans la mer ?

Publié le par MrStrange49

On Sep. 13, 2014, the network reported 253 fireballs.

On Sep. 14, 2014, the network reported 17 fireballs.

On Sep. 15, 2014, the network reported 16 fireballs.

On September 15, 2014 there were 1500 potentially hazardous asteroids.

Recent & Upcoming Earth-asteroid encounters:

Asteroid
Date(UT)
Miss Distance
Size
2014 RJ11
Sep 8
3 LD
15 m
2013 RZ53
Sep 9
1.9 LD
3 m
2002 CE26
Sep 9
47.9 LD
1.8 km
2009 RR
Sep 16
2 LD
34 m
2006 GQ2
Sep 19
65.9 LD
1.1 km
2009 FG19
Sep 26
34.6 LD
1.1 km
2014 NE52
Sep 30
61.2 LD
1.1 km
2001 EA16
Oct 7
35.5 LD
1.9 km
2011 TB4
Oct 9
5.8 LD
34 m
2003 UC20
Oct 31
52.4 LD
1.0 km
2004 JN13
Nov 18
52.4 LD
4.1 km
1998 SS49
Nov 18
73.9 LD
3.2 km
2005 UH3
Nov 22
44.4 LD
1.3 km

source :http://spaceweather.com/

Aujourd’hui, les chercheurs identifient plus de 800 astéroïdes de grand diamètre et dont les orbites pourraient croiser celle de la Terre. Il est bien possible que l’un d’entre eux puisse heurter notre planète. De plus, chaque année, le nombre de corps célestes dangereux pour l’humanité augmente. Ce n’est pas que le nombre de météorites augmente, mais tout simplement que les nouvelles technologies trouvent les objets qui n’avaient pas été aperçus auparavant.

Malheureusement, la science moderne ne sait pas comment détruire une météorite pouvant heurter directement la Terre. Pourtant, des chercheurs de l’Institut des sciences planétaires en Arizona, ont réussi à modéliser ce qu’il se passerait si un météorite d’un kilomètre heurtait la surface de l’océan. Les chercheurs ont imaginé la situation suivante : un astéroïde d’un kilomètre de diamètre pénètre dans l’atmosphère de notre planète à la vitesse de 20 km/s. Avec cette simulation, on peut voir que si un tel astéroïde heurtait l’océan, une masse d’eau monstrueuse de 1000 kilomètres de diamètre s’élèverait emporterait environ 20 milliards de tonnes d’eau dans l’atmosphère et dans l’espace circumterrestre. Naturellement, il y aurait des tsunamis gigantesques. Le chlore et le brome, qui se trouvent en grande quantité dans l’eau de mer, détruiraient la couche d’ozone de la Terre. Même si le trou dans la couche d’ozone au-dessus du lieu de la chute ne serait pas grand, il s’agrandirait peu à peu et ainsi, 80% environ de toute la couche d’ozone disparaîtrait. Puis tous les organismes vivants seraient soumis au rayonnement pénétrant du soleil, puisqu’il n’aurait plus cette importante protection qu’est la couche d’ozone. Bien sûr, l’humanité saurait trouver des moyens pour se protéger, mais les plantes, les animaux et le phytoplancton de mer seraient au bord de l’extinction. Il est probable qu’une telle catastrophe a exterminé les dinosaures il y a des millions d’années, quand un astéroïde similaire a heurté la Terre.

Les chercheurs ont décidé de ne pas modéliser une telle hypothèse avec un astéroïde de dix kilomètres de diamètre. Il suffit de multiplier toutes les données par dix. Il n’y a pas besoin de modéliser tout cela pour comprendre qu’il n’y aurait pas beaucoup de survivants. Et la Terre elle-même deviendrait méconnaissable.

De telles catastrophes sont très rares. Mais des astéroïdes de moins de 200 mètres de diamètre tombent assez souvent. Des chercheurs norvégiens se sont mis à étudier ce phénomène : quelles pourraient être les conséquences d’un tsunami après qu’un astéroïde heurte la Terre ? Les chercheurs ont affirmé qu’un tel tsunami serait 200 à 300 fois plus fort que celui qui a frappé l’Asie en 2004. Mais ils nous ont tout de suite rassurés sur le fait que les tsunamis issus des tremblements de terre sont de plus longue durée, et que le gigantesque tsunami pourrait donc se désagréger avant d’atteindre les continents.

Les ouragans et les ondes de choc embruns qui apparaîtraient après la collision seraient beaucoup plus dangereux. Le même modèle montre que des quantités non seulement s’élèveraient, mais qu’elles fileraient à une énorme vitesse sous la forme d’une onde de choc, en éliminant tout sur leur passage. Il y a aussi une hypothèse selon laquelle l’eau qui se retrouverait dans l’atmosphère retomberait sur la Terre sous la forme d’une pluie battante, mais les chercheurs ne focalisent pas leur attention sur ce fait. Pourquoi donc d’ailleurs ? Et si l’eau tombait sans cesse ? Est-ce que l’humanité devrait se sauver dans une arche, comme Noé ? /N
 

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_09_10/Que-ce-passerait-il-si-une-meteorite-tombait-dans-la-mer-9612/

Publié dans Catastrophe