Plus d’oxygène sur Terre dans 100 ans ?

Publié le par MrStrange49

Quand l’oxygène disparaîtrait-il de la Terre ?

Une accélération du dérèglement climatique tel que le prévoit le dernier rapport du GIEC, accélérerait la disparition du phytoplancton. Une disparition que nous pourrions connaître, car elle se situerait autour de 2050. Ceci entraînerait la disparition rapide de la majorité des formes de vie dans les océans, des coraux aux baleines. La baisse du taux d’oxygénation des océans affecterait grandement toute la vie marine.

Cela signifierait aussi que la principale source d’oxygène de la planète n’existerait plus. On pourrait donc affirmer que dans 100 ans, les océans pourraient devenir un désert sans vie et que toute la vie terrestre disparaîtrait elle aussi à cause du manque d’oxygène… Nous sommes loin des menaces d’un réchauffement climatique qui ferait croître les océans de 1 à 2 m dans le siècle à venir…

Nous parlons ici de la disparition de la vie sur Terre dans NOTRE siècle !

Ce processus est-il déjà en route ?

Selon une étude menée par des scientifiques de l’Institut Scripps, dont fait partie le Dr Ralph Keeling, l’oxygène de l’atmosphère diminue significativement depuis 1989 au profit du dioxyde de carbone. Il conclut par une formule très simple :

 » Nous perdons 3 molécules d’oxygène dans l’air, par molécule de dioxyde de carbone produite par la combustion de combustible fossile… »

Le Dr Keeling a constaté une baisse de 0,0317 % de l’oxygène atmosphérique entre 1990 et 2008. Ce pourcentage peut sembler ridicule compte tenu que nous disposons d’un « réservoir » de 20,98% d’oxygène…

 

 

 

Si le niveau d’oxygène descend sous 19,5 %, c’est la perte de conscience pour tout animal (l’homme compris) dépendant de l’oxygène dans l’atmosphère pour vivre, et la mort assurée car inconscient, on ne peut se nourrir.

Mais avant cela, bien d’autres symptômes apparaîtront. Le sang sera de moins en moins oxygéné, le cœur devra travailler plus dur et les efforts physiques seront plus importants. Les maladies cardiaques seront de plus en plus fréquentes. Les cancers et autres maladies dégénératives se développeront fortement…

Mais c’est déjà ce que nous vivons dans les villes ?! Le processus est donc en marche !

lire la suite sur le lien ci-dessous :