La France a-t-elle abandonné ses ambitions spatiales ?

Publié le par MrStrange49

À première vue, ce n'est pas le cas : le Livre blanc de la Défense et de la Sécurité nationale de 2013 considère toujours l'espace comme un domaine d'avenir , les militaires en particulier . Le Livre blanc relève que «le libre accès à l'espace sont des conditions de notre autonomie stratégique». Par aiilleur , le document n'identifie pas réellement la feuille de route en mesure de passer du stade des diagnostics à celui des réalisations concrètes , même si la question qui se pose sur l'avenir du lanceur Ariane . Guilhem Penent spécialiste de la stratégie spatiale, chercheur au programme ""espace de l'Institut français des relations internationales"" , plaide pour une nouvelle ambition spatiale, à la fois française et européenne .

L'Europe expérimente le mini vaisseau spatial IXV

Cet hybride entre navette et capsule doit effectuer à l'automne 2014 son premier et unique aller-retour dans l'espace. Il s'envolera à 400 km d'altitude depuis Kourou à bord d'une petite fusée Vega avant de retomber dans l'océan indien.

Le projet a pour l'instant coûté 150 millions d'euros, hors coût de lancement (entre 20 et 50 millions d'euros supplémentaires).

 

Publié dans Espace