Hidden Portals in Earth's Magnetic Field ou STARGATES, la NASA admet leur existence

Publié le par MrStrange49

Suite de mon article du 27/09/2014 Soleil poubelle cosmique ou porte des étoiles

Voici un article qui date du 29 Juin 2012

Quand la réalité dépasse la fiction…

29 juin 2012: Un thème de prédilection de la science-fiction est "le portail" - une ouverture extraordinaire dans l'espace ou le temps qui relie les voyageurs vers des royaumes lointains. Un bon portail est un raccourci, un guide, une porte vers l'inconnu. Si seulement ils existaient réellement ....it S'avère qu'ils excistent , et un chercheur financé par la NASA à l'Université de l'Iowa a compris comment les trouver.

"Nous les appelons X-points ou des régions de diffusion d'électrons», explique le physicien du plasma Jack Scudder de l'Université de l'Iowa. "Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se connecte au champ magnétique du Soleil, la création d'un chemin ininterrompu qui mène de notre propre planète à l'atmosphère du soleil 93 millions de miles."

« Nous les appelons les points-X ou des régions de diffusion d’électrons », explique Jack Scudder. « Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se connecte au champ magnétique du Soleil, création d’un chemin ininterrompu qui mène de notre propre planète à l’atmosphère du Soleil qui est à 93 millions de miles plus loin. (…) Les observations par le satellite THEMIS de la NASA et les sondes Cluster de l’Europe donnent à penser que ces portails magnétiques s’ouvrent des dizaines de fois par jour. Ils sont généralement situés à quelques dizaines de milliers de kilomètres de la Terre où le champ magnétique terrestre rencontre le vent solaire. La plupart des portails sont de petites tailles et de courtes durées, d’autres s’ouvrent de façon vaste et soutenue. Des tonnes de particules énergétiques peuvent circuler à travers les ouvertures, chauffant la haute atmosphère terrestre, provoquant des orages géomagnétiques, et les aurores polaires. (…) Dans les années 1990, le vaisseau spatial Polar de la NASA a passé des années dans la magnétosphère terrestre », explique Scudder,  » et il a rencontré de nombreux X-points au cours de sa mission. »
Juste un problème: les trouver. Les portails magnétiques sont invisibles, instable et insaisissable. Ils s'ouvrent et se ferment sans avertissement "et il n'y a pas de panneaux pour nous guider», remarque Scudder.
Pour apprendre à repérer ces événements, Scudder a examiné les données d'une sonde spatiale en orbite autour de la Terre depuis plus de 10 ans.

C’est un raccourci digne des meilleurs films de science-fiction, mais cette fois les portails sont bien réels. Et maintenant avec les nouvelles balises « nous savons comment les trouver » affirme-t-il.

La NASA prévoit une mission appelée « MMS », une mission multi-échelle magnétosphérique qui devrait être lancée en 2014 pour étudier le phénomène.  Rempli de détecteurs de particules énergétiques et de capteurs magnétiques, les quatre satellites de MMS se propageront dans la magnétosphère terrestre et entoureront les portails pour observer comment ils fonctionnent.

Le travail de Scudder et de ses collègues est décrit en détail dans le numéro du 1er Juin de la célèbre Physical Review Letters.

source :

http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2012/29jun_hiddenportals/

Les quatre satellites MMS sont empilées et prêt pour le transport vers la chambre de vibration pour essais d'environnement. Bien qu'ils seront démontés plus tard ce mois-ci, cette image est un avant-goût de ce que sera la configuration de vol final de la flotte MMS.

le tir est prévu en 2014

Publié dans Espace